Ainsi fleurit le mal de Julia Heaberlin

Publié le par B.

Ainsi fleurit le mal de Julia Heaberlin

Editions : Les presses de la cité

Pages : 560

Format : Ebook

Date de parution : 8 septembre 2016

Résumé : « J'ai toujours pensé que la mort avait quelque compte à régler avec moi. »
À seize ans, Tessa est retrouvée agonisante sur un tas d'ossements humains et au côté d'un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Partiellement amnésique, seule survivante des « Marguerite » – surnom que les journalistes ont donné aux victimes du tueur en série –, elle a contribué, en témoignant, à envoyer un homme dans le couloir de la mort. Terrell Darcy Goodwin, afro-américain, le coupable parfait pour la juridiction texane.
Presque vingt ans ont passé. Aujourd'hui, Tessa est une artiste et mère célibataire épanouie. Si elle entend parfois des voix – celles des Marguerite qui n'ont pas eu sa chance –, elle est toutefois parvenue à retrouver une vie à peu près normale. Alors, le jour où elle découvre un parterre de marguerites jaunes aux yeux noirs planté devant sa fenêtre, le doute l'assaille... Son « monstre » serait-il toujours en cavale ? La nargu
erait-il ?

Mon avis : Merci en premier lieu aux Presses de la cité de m'avoir envoyé ce livre ! Comment passer à côté d'un tel résumé ? Je ne pourrai pas le qualifier de coup de coeur car la fin tombe trop comme un cheveu sur la soupe mais pendant plus de 500 pages je me suis régalée !

Je dois bien reconnaître que le résumé vous apprend déjà assez comme ça donc je vais seulement rajouter que Tessa, qui se faisait appeler Tessie lorsqu'elle était enfant puis adolescente, voit ces fleurs la suivre depuis de nombreuses années, les marguerites. Jusqu'à sa rencontre avec la responsable d'une association de lutte contre le couloir de la mort pour les innocents, elle n'en n'a parlé à personne. A présent, les preuves s'accumulent et depuis quelques mois, Tessa a décidé d'aider les autorités scientifiques et le jeune avocat qui défend Terrel Goodwin. A présent, elle n'a plus 17 ans et elle veut la justice.

Je ne sais jamais comment expliquer ce phénomène mais en quelques phrases je faisais partie du livre. Dès que je ressens ça, je peux être déçue mais la moitié de mon cœur est gagnée. Il faut dire aussi que si Tessie, que l'on suit un chapitre sur deux, est une adolescente froide et brisée, Tessa laisse à nouveau parler ses émotions. J'ai tout de suite trouvé cette femme admirable, touchante, ainsi que sa fille. Les personnages secondaires sont également bien travaillés pour former un tout cohérent et attachant.

Quant à l'histoire en elle-même...l'idée de comparer des jeunes filles tuées à des marguerites est à la fois un hommage et une cruauté. Le symbole de la fleur est ici plutôt celui du végétal fané trop tot. Ne riez pas mais j'ai retrouvé un peu de Bones dans les actions et explications scientifiques sur l'ADN, les scènes de crime... Les séances de Tessie chez le psy apportent aussi une tension. Aucun faux pas pendant 520 pages.

J'ai senti qu'une des personnes de l'entourage de Tessa était impliquée d'une façon ou d'une autre. L'auteure le confirme tout en douceur mais pourtant, la fin tombe est quelque peu farfelue. Mais je reconnais que ça ne gâche rien au livre, à l'enquête, à l'ambiance et au fait que je vous conseille ce thriller les yeux fermés.

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Marinette 16/11/2016 10:56

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et finalement, je n'ai pas été déçue :) Un excellent thriller, très prenant.

B. 17/11/2016 10:11

On a ressenti la même chose :D

Caroline 29/09/2016 17:54

Le couverture ainsi que le titre me tentait.. Puis en voyant ta chronique, c'est sûr, je le note pour qu'il puisse rejoindre ma PAL :p Merci de la découverte !

B. 01/10/2016 01:56

Oh ça me fait super plaisir *-*

Vampilou 27/09/2016 16:56

Il a l'air absolument magnifique ce roman, je suis extrêmement tentée !

B. 28/09/2016 01:20

Magnifique je ne sais pas mais il n'est pas trop violent :p