Les premières victimes d'Hitler de Timothy W. Ryback

Publié le par B.

Les premières victimes d'Hitler de Timothy W. Ryback

Editions : Des Equateurs
Pages : 316
Format : Broché
Date de sortie : 17 septembre 2015


Résumé : Le 13 avril 1933, dans les derniers mois de la République de Weimar, le procureur munichois Josef Hartinger apprend que quatre hommes ?; Rudolf Benario, Ernst Goldmann, Arthur Kahn et Edwin Kahn ?; ont été abattus au cours d'une tentative d'évasion au camp de concentration de Dachau, récemment érigé au nord de Munich. Dès son arrivée sur place et sa rencontre avec le commandant SS Wäckerle, le jeune procureur suspecte une exécution. Un rapport de force s'instaure immédiatement entre les deux hommes. Le combat est forcément inégal : Adolf Hitler est chancelier, Heinrich Himmler, préfet de police. Hartinger n'a d'autres ressources que son intelligence, son courage, et une procédure judicaire vieille de soixante-dix ans, datant de l'ère Bismarck, connue sous le nom de Strafprozessordnung ou " code de procédure pénale ". Il épuisera les trois. Après plusieurs mois d'enquête, il finit par réunir des preuves accablantes contre l'administration SS. Mais alors qu'il est sur le point de soumettre son dossier, son supérieur prend peur et refuse de signer, préférant en référer à la chancellerie, qui étouffe l'affaire. S'appuyant sur le procès-verbal d'enquête et le témoignage écrit de Hartinger, Timothy W. Ryback reconstitue avec minutie ce thriller juridique glaçant et livre un document édifiant sur les prémices de l'Holocauste.
" Les premières victimes de Hitler est un ajout significatif à la littérature de l'Holocauste. L'auteur a fait des recherches incroyables et l'accumulation de détails nouveaux donne l'impression au lecteur d'observer la genèse du nazisme au microscope. Ryback donne vie à une histoire si douloureuse qu'il est parfois difficile de poursuivre la lecture ? mais pas question de lâcher le livre, car c'est l'Histoire dans toute sa brutalité que nous avons entre les mains ! " Robert Littell.


Mon avis : Un grand merci à Babelio et aux Editions Des Equateurs pour ce livre. Vous le savez à présent, la seconde guerre mondiale, la montée du nazisme, la Shoa et tout ce qui tourne autour de ces sujets me passionnent. Je lis finalement peu, comparativement à ce que je souhaiterais, de romans ou de documents sur cette période mais j’ai la chance d’aimer chaque livre que je lis. Celui-ci également, c’est un roman-documentaire historique très précis qui s’attarde avec justesse sur Dachau mais je partage l’avis de Robert Littell, il est aussi difficile de lire ce livre que de le lâcher.


A travers ce livre, Timothy Ryback nous narre la « naissance » de Dachau, ses balbutiements, son fonctionnement en 1933 avant même que la guerre n’ait commencé. Hitler n’est encore que chancelier et Hindenbourg compte bien garder le contrôle sur la situation, il attend du leader nazi qu’il remette le pays à flot économiquement pour restaurer son ancien régime. Mais dès les premiers meurtres que le procureur Hartinger atteste, il est vite évident que c’est Hiter qui manipule et non l’inverse.


Tout au long de ce livre, l’auteur alterne entre l’enquête menée par Hartinger qui démontre la violence réservée aux communistes et aux juifs principalement et les manigances nazies pour s'approprier le pouvoir total. Toutes les preuves médico-légales attestent des mensonges de la juridiction du camp mais petit à petit, Hitler et ses sbires contournent les lois en place pour obtenir tous les pouvoirs et mettre en place le régime que l’on connaît. A côté de ces faits précis qui nous plongent parfois quelque peu dans un thriller historique, l’auteur décrit en citant des témoins la montée du nazisme, comment la Bavière est tombée entre leurs mains, la politique extérieure pour s’allier l’Angleterre, les Etats-Unis. Ce livre démontre une fois de plus l’intelligence du Führer tant pour s’entourer de personnes fidèles et agressives que pour savoir adapter son comportement à son ou ses interlocuteurs.


J’ai ressenti beaucoup de colère et de désespoir en lisant ce livre car le temps court et joue contre ce qu'il reste de Justice. Assister, preuves à l’appui à des alliances improbables, à des retournements d’opinion est perturbant. On sent une capacité à retourner les esprits qui sont fragilisés par la peur du chômage et à reporter la faute sur celui que le plus grand nombre pointe du doigt. Ca n’est pas sans rappeler notre époque et c’est glaçant.


Ce livre-document est un nouveau témoignage que personnellement, je ne connaissais pas et qui ne font qu’augmenter l’horreur de ces quinze années, voire plus. Il est très intéressant de voir les réactions des citoyens allemands.

Publié dans Historique

Commenter cet article

Vampilou 16/10/2015 16:03

Tous les livres parlants de cette époque de notre histoire sont terriblement difficiles et pourtant ils me fascinent toujours autant, c'est extrêmement intéressant !

B. 17/10/2015 06:52

J'ai exactement la même réaction que toi, avec la ségrégation aux Etats-Unis, je pense que c'est LA période qui me touche profondément.