[LC] Frozen de Melissa de la Cruz et Michael Johnston

Publié le par B.

[LC] Frozen de Melissa de la Cruz et Michael Johnston

Editions : Albin Michel
Collection : Wiz
Pages : 416
Format : Broché
Date de sortie : janvier 2015

Résumé : La couverture de Nat est grillée. Bientôt, tout le monde saura qu’elle fait partie des « marqués ». Le casino, où elle officie comme croupière, va découvrir qu’elle a volé des jetons… Sans aucun scrupule, elle fait accuser quelqu’un d’autre à sa place : un dénommé Wes qui a beau être joli garçon, n’en demeure pas moins arrogant. Nat, elle, a déjà détourné le regard : elle a assez d’argent pour quitter cet infâme New Vegas plongé dans l’ère glaciaire, et rejoindre le Bleu, là où l’air est pur et la mer azure. Là où des renégats comme elle peuvent vivre en paix. Il suffit juste de payer grassement un mercenaire. Mais le passeur, ô surprise, n’est autre que Wes… Après tout, se dit Wes, un voyage dangereux en compagnie d’une jolie fille ne se refuse pas.

Mon avis : Il y'a un petit moment que j'ai refermé ce livre, une bonne semaine et je reste toujours sur mon impression mitigée. Il y a vraiment une bonne idée de départ avec des êtres surnaturels intéressants mais il y'a tellement d'absences dans ce roman. Il y'a une réelle trame mais le contexte n'est que brièvement expliqué, les personnage sont mono expressifs et on se prend à penser à une forme de gâchis. Si le fantastique n'avait pas une grande part, on pourrait presque parler d'une forme de dystopie et c'est toujours quelque chose qui m'attire. C'est ce qui a sauvé ce roman du naufrage.

Nat est marquée et comme bien souvent, c'est signe d'une différence, d'une malédiction ou d'épreuves cruelles. Elle s'échappe d'une prison dont on ne sait rien si ce n'est qu'elle est l'objet d'expériences. Une voix inconnue lui parle, la guide ou la piège, elle ne sait pas réellement mais parfois, elle ne peut faire autrement que la suivre. Nat s'enfuit donc grâce à ses pouvoirs qu'elle ne comprend pas et commence une nouvelle vie à New Vegas, en tant que croupière. Le monde est recouvert de glaces depuis un temps visiblement long mais Nat sait qu'elle peut rejoindre un autre lieu, “le Bleu” dont lui parle la voix. Pour cela, il faudra voyager à bord d'un bateau sur des eaux dangereuses, craintes par tout un chacun.
Le capitaine, Wes, ce garçon qu'elle a doublé lors d'une partie lui propose son équipage âgé de 13 à 16 ans pour la conduire dans les mers tant redoutées. Nat est à la fois attirée par le jeune homme et peu sûre que son âge les conduira à bon port mais elle n'a aucune autre solution.

J'aime bien l'idée de voyage, de fuite avec un équipage bancal pour partir à la recherche d'une sorte de Paradis. J'ai vraiment adoré imaginer le monde recouvert par les eaux gelées et ce que les humains ont fait pour y survivre. J'ai encore plus été attirée par les sylphes, les petitshommes. J'y ai vu des clins d'oeil à Tolkien et Pirate des Caraïbes. En revanche, Nat et ses compagnons du début de l'aventure, les jeunes que Wes a recueillis sont manichéens et sans profondeur. A part la colère et la tristesse, on n'a aucunement l'impression qu'ils éprouvent d'autres sentiments. J'ai repris espoir quand les auteurs développent les autres “races” qui sont finalement les personnages les plus attachants et les plus intrigants.

Ce qui est très étrange dans ce livre c'est qu'il y'a tout le temps de l'action, qu'on commence à s'inquiéter, à rentrer dans le jeu...mais l'inertie des personnages principaux finit par énerver et faire oublier les rebondissements de l'histoire qui est en elle-même vraiment une promesse.Il paraît qu'un second tome doit être édité, je le lirai car la fin du premier nous donne encore des promesses mais j'espère que ce second opus sera plus dense, surtout concernant les personnages.

J'ai lu ce livre avec XXX.

Publié dans Fantastique, Jeunesse

Commenter cet article

Samila 08/03/2015 17:23

Je croyais que ce livre ferait grand bruit et on a que des avis entre deux. Mais je me ferai ma propre opinion

B. 08/03/2015 18:43

Ca reste la meilleure chose à faire. Bisous