La symphonie des abysses T1 de Carina Rozenfeld

Publié le par B.

Editions : Robert Laffont

Collection : R

Pages : 457

Format : Broché

Date de parution : 13 février 2014

Résumé : Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence...

Mon avis : Il a fallu que je découvre la plume de Carina Rozenfeld dans sa forme anglophone pour m'intéresser pleinement à son oeuvre. En effet, c'est dans The secret fire, écrit à quatre mains avec C.J. Daugherty que j'ai rencontré pour la première fois, une partie de l'univers de Carina. J'ai été conquise, bluffée, je me suis donc procuré l'un de ses autres romans.

Abrielle vit seule avec sa mère, Abela, dans ce qui a été appelé l'Anneau. C'est un bout de terre dont personne ne connaît l'étendue exacte, ceint d'un mur infranchissable puisque qu'à quelques mètres de hauteur, il est électrifié. Depuis la disparition de son père, Abrielle, tout comme sa mère a perdu un morceau d'elle-même, lui qui lui parlait de La symphonie des abysses à elle qui avait tout le temps une musique dans la tête. Mais sur cette île à priori coupée du monde, la musique est le plus grand interdit.

La vie de cette communauté est très organisée, les habitants vivent en auto-suffisance ; il y'a les champs, les animaux, ce que la nature a à offrir pour survivre. Tous les habitants logent dans le même grand immeuble, chacun y a sa cellule. Depuis que son père a disparu en même temps que celui de Abrielle, Braden, l'ami d'enfance de la jeune fille est partagé entre l'amour qu'il a toujours porté à la jeune fille et la haine de la penser responsable de la perte de son père. Les tensions sont fortes dans le village et Abrielle passe de plus en plus de temps à la plage. Une menace trop virulente de Braden, des interdits de plus en plus invivables la poussent à fuir et à aller explorer ce qu'il peut y avoir d'autre sur cet atoll.

La poésie qui se dégage des mots de Carina m'a bercée pendant tout le livre. J'avais comme l'impression que ce roman s'adressait à moi en personne et j'ai senti beaucoup d'affinités avec le personnage d'Abrielle. Dans quel monde la musique peut-elle être considérée comme une abomination ? Pourquoi et comment ? Tout est pourtant musique : la moindre goutte de pluie qui tombe sur la feuille d'un arbre, le vent qui fait battre les rideaux, l'air qui fait frissonner les vagues...J'étais meurtrie et en colère pendant toute la durée de cette plongée dans ma lecture.

Je me demande encore pourquoi je n'ai pas "classé" ce livre dans mes coups de coeur. Avec le recul, il en fait indéniablement partie. Pourtant, pour introduire la suite de son histoire, Carina a dû se séparer et par extension, me séparer d'Abrielle, pendant quelques pages. Je n'étais pas préparée et pourtant ce qu'elle nous conte ensuite est tout aussi beau et odieux.

Je vais donc me rattraper en lisant le second tome de ce dyptique.

Publié dans Fantasy, Young Adult

Commenter cet article

Caroline 21/10/2016 20:10

Il a l'air génial ! Tu me tentes beaucoup avec ta chronique :o

B. 23/10/2016 13:56

Pour toi qui aimes la musique, il peut être vraiment génial :D

Vampilou 21/10/2016 15:45

Je suis entièrement d'accord avec toi ma belle, le tome 2 est d'ailleurs encore plus émouvant !

B. 23/10/2016 13:57

Ouhlalalala :S je vais l'acheter à Montreuil et vite le lire !