Les lutins urbains T3 : Les lutins noirs de Renaud Mahric

Publié le par B.

Les lutins urbains T3 : Les lutins noirs de Renaud Mahric

Editions : P'tit Louis

Pages : 135

Format : Poche

Date de sortie : Octobre 2015

Résumé : Rien ne va plus dans la Grosse Cité ! Voilà que trois Lutins noirs ont été signalés. Aussitôt, des travailleurs africains sans-papiers sont devenus millionnaires.

Tandis qu’une dangereuse société secrète tente de s’infiltrer dans les quartiers…
Gustave Flicman, notre jeune policier, est chargé d’enquêter. Et si tout cela avait à voir avec Chelou, ce rhinocéros qu’il devait conduire à l’abattoir et qui s’est échappé en che
min ?

Entre les sortilèges des Lutins noirs et les attaques du Bambou Masqué, une course de vitesse s’engage pour retrouver l’étrange animal.

Manquerait plus que les Lutins Urbains s’en mêlent, tiens…

Mon avis : Merci une nouvelle fois à Renaud Mahric pour ce tome 3. Je dois avouer que je l'ai préféré au deux. J'ai retrouvé le même plaisir à lire les passages plein d'humour mais l'histoire en elle-même a, pour moi plus de profondeur. Les lutins ont encore frappé et ils ont fait le bien. Il y'a quelques promesses pour un tome 4...vivement !

Gustave n'a donc jamais le temps de se remettre de ses émotions oniriques. Le commissaire lui confie la tâche de comprendre comment ces travailleurs sans papier ont réussi à faire fortune. Et puis il y'a Chelou à retrouver. Vous vous souvenez le rhinocéros de la fin du second tome ? Visiblement, on lui veut du mal. Lorsque Gustave aperçoit Loligoth, l'assistante du Professeur B. il est à peu près sûr d'avoir trouvé une nouvelle source d'ennuis et sûrement de futures réponses à son enquête. Elle se trouve devant un drôle de commerce quit pourrait bien être la clé de l'énigme.

J'ai retrouvé les mêmes ingrédients dans ce tiome : l'humour, caricatural, les interpellations du lecteurs (vous savez les "psiiiit"), les événements rocambolesques et la réflexion que propose l'auteur. Mais dans ce tome, j'ai aimé les lutins. Ils font un peu figure d'exception puisqu'ils sont noirs mais leur histoire, ancienne est très intéressante et tout de même drôles (surtout les cheveux) ! Et puis il y'a ces informations que petit à petit, on glane sur le Supérieur de la BRO qui moi me rendent très curieuse.

Je vous fais un tout petit spoil dans ce qui va suivre. Je parle d'humour caricatural mais il y'a beaucoup de finesse dans ce qu'écrit Renaud Mahric. La théorie du Professeur B. sur les rêves qui rendent à peu près tout possible est la plus belle forme d'espoir, que l'on ait 10 ans ou 45. Et puis je n'ai pu m'empêcher de penser que ces trafiquants asiatiques sont un clin d'oeil journalistique. Nous vivons depuis longtemps une époque où le trafic de diverses "denrées", pardonnez-moi le terme, est aussi combattu que soutenu. Avec les lutins noirs, il est peut-être, si je ne vais pas trop loin, question du trafic animalier ou de son ivoire.

A présent que Gustave a les honneurs de son commissaire (ehh oui !) que va-t-il lui arriver dans le quatrième épisode des lutins ?

Publié dans Jeunesse, Fantastique

Commenter cet article

Vampilou 20/02/2016 16:26

Je suis totalement fan de ces petites histoires !

B. 20/02/2016 18:44

Ah ! Mais je crois qu'on est nombreux :p