Le coeur entre les pages de Shelly King

Publié le par B.

Le coeur entre les pages de Shelly King

Editions : J'ai lu

Collection : Préludes

Pages : 384

Format : Ebook

Date de sortie : 6 mai 2015

Résumé : Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Mon avis : Merci beaucoup à Netgallay et à la collection Préludes pour cette lecture. Dès sa sortie, ce livre me faisait des appels du pied. Forcément, des livres, un chat tout mignon et une histoire de librairie d'occasion... J'aurais vraiment pu adorer ce livre mais même avec sa fin plus que touchante, je ressens une déception.

Maggie végète depuis que la start up dans laquelle elle a mis des billes lui a donné un congé sans fin. Elle n'en peut plus de recevoir des lettres de refus pour un nouveau travail. Elle préfère passer ses journées à lire des romans sentimentaux dans un des fauteuils de la librairie d'occasion en bas de chez elle. Hugo, le patron et propriétaire de Maggie veille sur elle avec bienveillance. Il n'en n'est pas tout à fait de même avec Jason, le seul employé du Dragonfly. Dizzy, l'ami d'enfance de Maggie veut lui remettre le pied à l'étrier. Il l'invite à un club de lecture pour rencontrer d'autres femmes importantes à la Sillicon Valley.

Le livre à lire est L'amant de Lady Chatterley. Maggie n'est que moyennement tentée par l'aventure et pourtant lorsque Hugo va lui remettre l'exemplaire de ce livre qu'il possède, Maggie va faire une étrange découverte. Elle qui à plus de trente ans n'a connu que des amours ratées, se prend à admirer ce couple qui se laisse des mots d'amour à l'intérieur d'un livre sulfureux. Afin de se remettre le pied à l'étrier et pouvoir enquêter sur cet Henry et cette Catherine, Maggie va proposer à Hugo de s'associer à lui et de travailler au Dragonfly pour lui donner un nouveau souffle.

D'un style clair, agréable et fluide, Shelly King nous plonge dans ce quartier de la Sillicon Valley. Ces ambiances de franche solidarité ou de complicité entre des voisins de pub, de librairies me laissent toujours rêveuse. Qui n'a pas envie de vivre ça au moins une fois dans sa vie ? Cette partie est très réussie. L'héroïne en elle-même m'a donné envie de la secouer, notamment dans sa relation amoureuse, j'ai préféré mille fois son amour des livres et son amitié pour ceux qui font vivre les livres de seconde main.

Hugo en revanche est un amour. Un homme qui a bourlingué et qui a le coeur sur la main, c'est un peu lui qui rassemble tout le monde. Dizzy en revanche m'a guidée au bord du gouffre des claques qui se perdent. Mais je sais que ce roman a une vraie histoire à raconter, que ce n'était juste pas le moment pour moi de le lire. Il parle de la vie, telle qu'elle peut être, des changements, des fins.

En toute objectivité, c'est un très bon premier roman que Shelly King a signé.

Publié dans Contemporain, Drame

Commenter cet article

Pauline 14/02/2016 22:57

Un bon moment pour moi aussi ! :-)

B. 15/02/2016 02:40

Merci Pauline de ton partage :)

Vampilou 13/02/2016 18:11

Ooooh, je ne connaissais pas du tout, mais tu m'as vraiment donné envie de le découvrir ma belle !

B. 14/02/2016 10:36

C'est vrai ? Essaie, il devrait te plaire :)

Caroline 13/02/2016 10:03

Histoire de livres, de chat et d'amour, je crois que je vais me laisser tenter :D
J'espère que ça ne sera pas une déception !

Ps: je t'ai identifiée dans mon dernier article :)

B. 14/02/2016 10:36

Ca tente hein ? :p Je ne suis qu'un petit peu déçue mais je croise pour toi ;)
Oh ?

BettieRose books 12/02/2016 10:47

Je garde un joli souvenir de ce roman. C'est vrai qu'il faut le lire à un certain moment pour bien l'apprécier et qu'il met un peu de temps à démarrer aussi ^^

B. 14/02/2016 10:37

Oui il y'a quelques longueurs mais les dernières 100 pages m'ont pris aux tripes *-*