Les chroniques lunaires T4 : Winter de Marissa Meyer

Publié le par B.

Les chroniques lunaires T4 : Winter de Marissa Meyer

Editions : Feiwel & Friends

Pages : 824

Format : Broché

Date de sortie VO : 10 novembre 2015

Résumé : Princess Winter is admired by the Lunar people for her grace and kindness, and despite the scars that mar her face, her beauty is said to be even more breathtaking than that of her stepmother, Queen Levana.

Winter despises her stepmother, and knows Levana won’t approve of her feelings for her childhood friend—the handsome palace guard, Jacin. But Winter isn’t as weak as Levana believes her to be and she’s been undermining her stepmother’s wishes for years. Together with the cyborg mechanic, Cinder, and her allies, Winter might even have the power to launch a revolution and win a war that’s been raging for far too long.

Can Cinder, Scarlet, Cress, and Winter defeat Levan
a and find their happily ever afters ?

Mon avis : Cette fois c'est Jean-Louis Aubert que j'entends..."voilà c'est fini !" Oublions ! Mais en tout cas oui, la saga est finie et avec elle l'une des plus belles découvertes de 2015. J'aurais pu vous en parler bien avant puisque je l'avais pré-commandé, ne tenant plus en place mais j'ai eu pas mal de lectures briques en décembre et donc il a fallu attendre ce début de mois de janvier. Winter ne peut être qu'un coup de coeur même si j'ai envie de tordre le cou de Marissa Meyer...ATTENTION RISQUES DE SPOILERS

Tout le monde est en route pour la Lune et Winter retrouve Jacin Clay son ami d'enfance et protecteur mais il doit encore gagner le procès que lui fait Levana. Une fois cette épreuve passée, Winter va pouvoir vraiment repasser du temps avec lui même si Levana va les soumettre à bien des épreuves. Le mariage et le couronnement approchent aussi Kai doit quitter Cinder et faire croire que ses ravisseurs l'ont relâché. C'est donc avec Torin et de nombreux représentants terriens qu'il arrive à Artemisia, la ville de Levana. En chemin, ils ont faussement secouru un émissaire et son équipage. Il s'agit bien sûr de Cinder, Cress, Iko, Thorne et Wolf.

Leur plan est prêt mais il dépend de tellement d'inconnues que l'angoisse étreint tout le monde. La première chose que Cinder veut faire c'est envoyer un message sur le réseau à l'attention des lunaires exploités et d'éventuels autres sympathisants. Ce que Wolf veut faire en premier c'est retrouver Scarlet. Kai lui devra faire de son mieux avec Levana, sa magie, la défiance qu'elle lui porte et aider ses amis comme il le pourra. Très vite ils vont se retrouver séparés et tour à tour, risquer la mort....

C'était certainement le tome avec le plus d'action et comme je pensais que c'était impossible après tout ce qui s'était déjà passé, je tiens à le souligner. En ne cessant jamais de séparer la "team" de Cinder et en menant en général de front trois tableaux, si je puis dire ainsi, on en prend plein les mirettes. Par contre, je n'ai pas perdu le fil, tout a l'air tellement clair dans l'esprit de l'auteure qu'il suffit de suivre ce qu'elle a prévu pour nous. Elle n'a pas non plus oublié son réalisme ni qu'elle revisite des contes mais je laisserai cette phrase en suspend, à vous de comprendre où je veux en venir.

On va s'attarder un peu sur Winter, non ? On en apprend un peu sur elle à la fin de Cress et dans Levana mais comme dans les autres tomes, Marissa Meyer va inclure son passé et son présent au fur et à mesure de ce tome. Je croyais jusque là que la plus touchante et la plus fragile était Cress mais Winter lui vole la vedette. Winter a été défigurée par Levana et pourtant tout le monde l'aime, la trouve belle. Elle se sent pourtant malade des nerfs. Winter ne veut pas utiliser son pouvoir lunaire pour manipuler les esprits et elle perd de plus en plus pied avec la réalité ce qui provoque de grosses crises de panique que seul Jacin arrive à tempérer. Pourtant comme toutes les autres héroïnes, elle a une force qu'elle ignore et pardonnez-moi ce contre-sens mais chez elle, c'est son humanité. Winter est la clé pour que Cinder fonde une armée forte.

Dans ce dernier tome, on découvre également la Lune et son luxe dans Artemisia qui côtoie la misère de la banlieue. Je n'ai pas aimé la Lune comme l'imagine Marissa Meyer, elle a peut-être tout fait pour d'ailleurs. Je n'ai pas aimé car c'est un cratère rocheux que seules les illusions rendent agréables. Je n'ai pas envie de vivre dans une illusion permanente et pour le coup, l'auteure ne nous vent pas du rêve pour coloniser cette planète. Néanmoins, parcourir le palais était quand même une étape importante !

Publié dans Science-fiction, VO

Commenter cet article

Vampilou 17/01/2016 16:03

Une série qui me fait juste carrément rêver !

B. 18/01/2016 04:19

Tu ne l'as pas commencée ?

Estelle 17/01/2016 11:12

Arf, je suis seulement au tome 2 de cette extraordinaire saga :D

B. 17/01/2016 14:51

Mais c'est super, savoure-la *-*

Léa 16/01/2016 18:19

Oh mon dieu je n'ose pas lire ta chronique mais rien que de savoir que tu as lu Winter je suis verte de jalousie !! Je suis trop impatiente qu'il sorte en français !!!

B. 16/01/2016 18:20

Il y'a des spoilers même si je fais du mieux que je peux. Il arrive bientôt, courage *-*

Caroline 16/01/2016 16:39

Tu peux mettre le résumé en français s'il te plait? :D

B. 16/01/2016 18:18

Je peux oui mais je l'ai fait plus bas :p Non mais sérieusement oui, je peux traduire :D