Cité 19 T1 de Stéphane Michaka

Publié le par B.

Cité 19 T1 de Stéphane Michaka

Editions : PKJ

Pages : 349

Format : Broché

Date de sortie : 7 octobre 2015

Résumé : Paris, 2013 ; Faustine, la fille du gardien-chef du musée d’Orsay, vit son adolescence entre ses amis de lycée et le musée où elle flâne le soir après la fermeture. Quand des policiers frappent à sa porte pour lui annoncer la mort de son père, son univers s’écroule. Après avoir dû l’identifier à la morgue, Faustine, assaillie de doutes et de questions décide de mener l’enquête. Inconsciente du danger qui la guette, elle va mettre le pied dans une redoutable machination : un groupe de savants capture en effet des cobayes et les envoie dans le passé pour s’en approprier les richesses !
Faustine se laisse kidnapper volontairement car elle est sûre que son père est prisonnier de cette expérience terrifiante. La voilà en route pour le Paris du 19ème siècle et une aventure palpitante où elle devra traquer un assassin sanguinaire. Aidée par ses amis, elle tentera de déjouer la machination aux confins de la science-fiction, qui la changera à j
amais.

Mon avis : Une enquête dans le passé, des morts inexpliquées, le XIX à Paris, il ne m'en fallait pas plus pour craquer. Je peux vous assurer que j'étais vraiment mais vraiment loin de m'attendre à ce que l'auteur a imaginé. Du coup, pourquoi ce n'est pas un coup de coeur ? Je vais tenter de comprendre et de vous l'expliquer mais en tout cas, j'ai passé un excellent moment.

Faustine est ce que je qualifierais une adolescente un peu paumée. Passionnée d'art, elle suit des cours dans son cursus pour le bac et collectionne les objets anciens, surtout ceux du 19è. Il faut dire qu'elle est à bon école puisque son père travaille au Musée d'Orsay. Faustine a perdu sa mère très jeune, vers l'âge de 5 ans. Elle est très attachée à son père même si elle lui a demandé de prendre son indépendance à 16 ans et d'avoir son studio. Alors qu'elle veut prendre de ses nouvelles, il n'est pas à son travail et lorsqu'elle déboule dans l'appartement familial, elle ne le trouve pas non plus.

Ce sont des policiers très étranges qui font irruption dans l'appartement et demandent à Faustine de les suivre jusqu'à...la morgue ! La jeune fille est terrifiée, surtout qu'elle est suivie depuis un bon bout de temps par une sorte de Dandy et qu'elle a retrouvé un tract quelque peu sectaire dans l'appartement de son père. Il lui est fortement déconseillé de regarder le corps mais elle arrive à toucher la main glacée de son père et joie ! ce n'est pas lui. Faustine est certaine qu'il s'agit là d'une conspiration bien plus grande. Elle décide donc de suivre ce fameux Dandy et se trouve projetée à Paris dans les années 1800...impossible de savoir à quelle date précisément !

Faustine... C'est un personnage intrigant, intelligent mais qui ne montre que peu d'émotions. J'avais besoin de m'ancrer à elle pour la suivre et regarder à travers ses yeux mais aussi à travers son coeur. Tout ce qu'elle fait est rusé et on la sent touchée par les gens qu'elle rencontre, ce qui leur arrive mais ça n'est que faiblement exprimé. Je crois que c'est ce point qui a fait que le coup de coeur n'était pas possible. Mais ça n'est pas grave parce que l'idée lumineuse qu'a eu l'auteur pour cette saga explique peut-être celà.

En revanche, le Paris que tout le monde voudrait au moins admirer à travers une lunette temporelle est d'un réalisme saisissant. Le sordide qui côtoie le fastueux. C'est une plongée dans la démolition et la reconstruction Haussmannienne, un beau tableau du Second Empire avec les débuts du journalisme populaire, la mode si typique qu'on se croirait dans "Au bonheur des dames" de Zola, les bas-fonds de La cité, l'absinthe et des rappels historiques que j'affectionne. Cette partie-là du livre est surprenante dans le bon sens car je m'attendais à juste un déguisement et le début de l'enquête mais il n'en n'est rien, c'est comme si Faustine s'intégrait à l'époque et en oubliait son père...

Et puis au bout de 150 pages à peine, vous avez cet incroyable revirement. Je dois vous dire que tout ce que je m'étais imaginé était à côté de la plaque. Et quand c'est bien fait c'est délicieux. J'étais bien dans ce Second Empire avec ces meurtres à résoudre et au départ, je me suis dit que ça allait tout casser. Mais non ! oh que non ! C'est novateur dans le genre (du moins je n'ai rien lu de tel) et on est bien au-delà du voyage dans le temps.

Un livre étonnant, captivant qui mérite qu'on s'y attarde !

Commenter cet article

Vampilou 07/01/2016 15:13

Superbe avis ma belle ! D'autant plus que c'est un roman qui me tente énormément :-D

B. 08/01/2016 04:29

Merci ma Julia :D Vraiment je te le conseille dès que tu as un peu de temps !

NovaBaby 07/01/2016 15:09

Plus je lis de critiques de ce livre, plus il me fait envie ! Je pense que je vais finir par céder, car vraiment, je n'ai encore rien vu / lu / entendu de mauvais à son sujet, et si en plus la partie historique est réussie, que demande le peuple ?

B. 08/01/2016 04:30

C'est je crois le point le plus positif mais vraiment c'est une bonne idée en plus ! Go NovaBaby :p

BettieRose books 07/01/2016 14:57

On a globalement le même avis :)

B. 08/01/2016 04:31

Ahh ça ça me fait dire que je ne l'ai pas lu et qu'il faut que j'aille sur ton blog :D