Invincible de Amy Reed

Publié le par B.

Invincible de Amy Reed

Editions : Mosaïc
Pages :314
Format : Broché
Date de sortie :28 octobre 2015


Résumé : Tout le monde sait que l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir, alors que tous les autres ont la vie devant eux. Condamnée, Evie décide d’arrêter son traitement et de profiter des quinze jours qu’il lui reste à vivre. Elle s’échappe pour une escapade nocturne avec deux autres ados, malades comme elle, et amoureux de la vie. Le lendemain de cette virée, miraculeusement, son cancer recule. Mais ses deux amis, eux, n’y survivent pas… Sonnée, Evie se retrouve seule pour faire face et revenir à la vie normale. L’histoire dramatique et émouvante d’une jeune fille qui n’avait pas prévu de vivre.


Mon avis : Un encore plus gros merci aux Editions Mosaïc pour ce livre que je voulais absolument lire. On l’a comparé à Nos étoiles contraires et si le thème du cancer est bien présent, je ne trouve aucune ressemblance ni dans l’approche, ni dans l’histoire. Ce livre m’a travaillée, non pas à cause du contenu, même si certains passages sont difficiles, mais car je ne sais pas si j’ai compris ou pas toutes les réactions de Evie. Le puis-je moi qui ne suis pas entre la vie et la mort ?


Evie a 16 ans. Depuis deux ans, on lui a diagnostiqué un cancer des os et elle passe tout son temps en service d’oncologie pédiatrique. Elle voit toujours son petit-ami, Will ou plutôt, il souhaite continuer leur relation et la soutenir. Kasey, sa meilleure amie vient plus rarement mais maintient le lien entre elles. Evie est résignée, elle est entourée de Stella et Caleb, eux aussi de jeunes adolescents cancéreux. Sa famille est effondrée, surtout que les derniers résultats d’examens sont très mauvais. Evie ne veut plus de la souffrance que la chimio ou la radiothérapie provoquent et formule le souhait de rentrer mourir chez elle.


Stella dont elle est de plus en plus proche lui organise une sortie d’adieu. Evie se sent vivante comme elle ne l’a jamais été depuis longtemps. La sortie vire au cauchemar et pourtant, Evie apprend avec stupeur, incompréhension que son cancer a reculé. Elle serait même en rémission. Sa famille éprouve une joie indicible tandis que la jeune fille se sent perdue. Elle s’était préparée pour la mort mais pas pour l’avenir. Reprendre un quotidien qui n’est plus le sien bouleverse encore plus Evie qui est pleine recherche de sens, de motivation. Elle va tester ses limites et celles de ses parents.


Un sujet que je n’avais jamais vu abordé sous cet angle mais qui est effectivement source de questions pour les malades comme pour leurs proches. Des questions que je me pose aussi à présent. J’ai trouvé que le style de l’auteur qui est simple mais pas simpliste évitait de trop alourdir une histoire qui l’est déjà. Ce choix est fort judicieux. Amy Reed retranscrit vraiment dans le détail la souffrance physique et psychologique de ces jeunes, âmes jeunes ou sensibles s’abstenir. C’est grâce à cette précision dans le quotidien d’un service, de vies que nous abordons la suite du récit en comprenant plus facilement la rupture que vit Evie.


Evie a forcément changé, elle a mûri bien plus qu’il ne faudrait et pour vivre avec la mort comme épée de Damoclès à chaque instant, le cynisme est l’arme absolue. La préparation mentale et psychologique à une mort très jeune doit faire son chemin en plus des douleurs quotidiennes insupportables. On comprend que la jeune fille culpabilise d’imposer la tristesse, le chagrin absolu à sa famille, ses amis. C’est ce qui rend très difficile d’accepter les réactions qu’elle aura par la suite et son rejet de la vie. Il est également motivé par une autre culpabilité dont je ne vous parlerai pas pour ne pas vous spoiler.

Evie est pleine de contradictions,du moins lorsqu'elle apprend ce "miracle". Elle était très posée et douce lorsqu'elle était malade. Je crois sincèrement que son brusque changement de caractère est dû à deux choses. Elle n'a aucun temps d'adaptation pour passer d'une vie à l'hôpital à celle d'une adolescente "normale". Et la culpabilité la ronge, elle fuit ce sentiment qui est à présent sa nouvelle douleur et dont elle n'a parlé à personne. Elle refuse la pitié en bloc mais elle cherche la punition, la vraie.

Evie parviendra-t-elle à ne plus détruire sa vie ? La fin de ce qui semble être un premier tome laisse présager bien des remous.

Publié dans Drame, Young Adult

Commenter cet article

NovaBaby 06/12/2015 19:04

Il a l'air vraiment pas mal en effet ! (je n'ai pas lu "Nos étoiles contraires", j'ai détesté l'effet de hype autour de John Greene, donc pour le moment, j'y fais une allergie)

B. 08/12/2015 20:57

L'approche est tellement différente, surtout à cet âge là. Je suis de ceux qui ont adoré le film et un peu moins le livre de Green.

Vampilou 02/12/2015 17:12

Ah, là, là, ce roman est une terrible tentation pour moi ! Ton avis ne l'aide donc aucunement à résister, c'est juste horrible lol

B. 02/12/2015 19:02

Ah maiiiis ! Il est vraiment bien donc je ne peux que te le conseiller :D