U4 : Jules de Carole Trébor

Publié le par B.

U4 : Jules de Carole Trébor

Editions : Nathan

Pages : 384

Format : Broché

Date de sortie : 27 août 2015

Résumé : Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l'extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu'il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu'il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

Mon avis : Je commence d'abord par un remerciement à Babelio qui m'a sélectionnée encore pour un superbe livre et merci aux Editions Nathan également. J'avais été séduite par Koridwen et je savais que pour me prononcer sur cette aventure incroyable, il me faudrait lire les 4. C'est prévu mais je suis très contente que Jules ait été mon deuxième point de vue. Ce gamin est un sucre surprenant que je n'avais pas du tout perçu ainsi dans Koridwen. Cela permet d'entrevoir bien des choses sur nos interprétations, celles des autres...

Jules a à peine 15 ans lorsque le virus se propage. Il reste confiné dans l'appartement familial avec seulement Lego, son chaton, pour compagnon. La puanteur de la putréfaction et bien d'autres odeurs aussi insupportables semblent avoir pris le pas sur l'Oxygène. C'est lorsqu'une armée de rats force l'entrée de son appartement que l'adolescent accepte son besoin de sortir. Avoir joué dans WOW lui redonne du courage et il prépare une expédition pour acheter de la mort aux rats. Lors de celle-ci tellement d'événements vont se passer. Il va croiser une jeune fille dans le drugstore à l'abandon. Elle vit avec deux anciens amis de Jules, Jérôme et Vincent, ils ont formé une petite communauté de survie. Pour le moment, Jules n'a pour seul but que de se rendre au RDV de Khronos, le maître du jeu de WOW qui leur promet qu'ils pourront voyager dans le temps.

En revenant, il trouve son frère, Pierre toujours sous l'emprise de la drogue et ils se séparent suite à une dispute. Jules éprouve une solitude encore plus intense. Alors qu'il débarrasse les escaliers des corps de ses voisins, il entend du bruit chez le pédiatre de l'immeuble. Il y découvre une enfant de 7 ans qui a mystérieusement survécu à la Pandémie mais qui a aussi vécu seule pendant trois semaines, à côté du corps de son grand-père. Découvrir Alicia provoque un sursaut chez Jules. Il est responsable de celle qu'il nomme affectueusement La Minuscule et lorsqu'elle tombe malade, il se décide à rejoindre la communauté de ses anciens amis. Il faut s'organiser, c'est la guerre !

Un point de vue excellent sur ce qu'il se passe à Paris où finalement tous les Experts du jeu WOW vont se retrouver. A travers Jules, on appréhende les suites du virus avec toute la douceur qui l'anime, sa bienveillance et sa prise de conscience qu'il n'est pas qu'un geek en surpoids. En même pas quatre cent pages et en un mois environ, Jules vieillit de plusieurs années de maturité. Il m'a été extrêmement attachant. Là où Koridwen est décidée, résignée, Jules n'a plus que l'espoir du message de Khronos et l'hésitation.S'occuper d'Alicia lui redonne une légitimité, lui permet d'offrir sa tendresse. Ce gamin est en fait bourré de courage, il va le montrer tout au fil du roman et le comprendre lui aussi.

Carole Trébor décrit forcément plus les R-points, leur création, leur fonctionnement et fait toujours le lien avec ce que Yves Grevet a raconté dans Koridwen. Elle permet de mieux comprendre le rôle de l'armée et aborde deux thèmes. Les gangs qui se forment, avec tous des motivations différentes ou très pacifistes ou totalement inhumaines. Et cette milice faite d'adolescent choisis et entraînés par l'armée. Ce roman est peut-être plus sanglant, nous n'avons pas la partie très poétique liée à la Bretagne mais il ne fait que décrire la tentative de survie de gamins qui n'ont pas encore les épaules pour cela. Les a-t-on jamais dans de telles circonstances ?

J'ai aussi passé un très bon moment au milieu de toute cette agitation, ces combats de rue, cette course folle jusqu'au 24 décembre et je me pose une question : y'aura-t-il un cinquième roman pour nous narrer la suite car deuxième point de vue, deuxième frustration même si Carole Trébor pose une fin précise.

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article

Vampilou 14/11/2015 17:57

Autant cette série m'intrigue beaucoup, autant j'ai encore quelques réserves, je ne sais pas pourquoi...

B. 14/11/2015 18:32

En fait l'histoire est du déjà vu, ce n'est pas ça qui est intéressant mais les quatre personnages et les quatre PDV. Peut-être que si tu peux en emprunter un à la médiathèque...

Vibrationlitteraire 14/11/2015 15:30

J'ai un autre tome de cette série dans ma PàL et je dois avouer avoir vraiment hâte de le découvrir ! :)

B. 14/11/2015 18:33

Je ne peux pas dire autre chose et je crois que ce sera Stéphane pour moi :)

Mahochita 14/11/2015 14:08

Il est sur ma liste ! De mon côté, j'ai lu le point de vue de Stéphane et j'ai moyennement accroché. J'ai hâte de découvrir les 3 autres !

B. 14/11/2015 18:35

Ah merci de ton avis. Dans Kori, Stéphane ne m'intéressait pas du tout mais avec le point de vue de Jules j'ai changé d'avis. Reste qu'il faudra que Stéphane me plaise !

Kaecilia 14/11/2015 09:20

Je suis vraiment déçue d'avoir commencé ma lecture avec U4 Yannis qui ne m'a pas du tout plu, et d'avoir acheté avant même d'avoir fini le premier U4 Stéphane. Je vois que ceux ayant choisi Koridwen ainsi que Jules apprécient davantage! :)

B. 14/11/2015 18:36

Arf Kae. C'est aussi ce dont j'ai l'impression et mon ressenti sur Jules et Kori rejoint ce que tu dis. J'ai les deux autres, à voir...