Endgame tome 2 de James Frey

Publié le par B.

Endgame tome 2 de James Frey

Editions : Gallimard Jeunesse

Pages : 541

Format : Broché

Date de sortie : 15 octobre 2015

Résumé : Il reste neuf joueurs et les règles ont changé.La première clé a été trouvée et le chaos est déclenché. Partout, manifestations pacifiques ou guerres civiles agitent les populations, les médias se déchaînent... Et les Joueurs continuent de Jouer. Jouer, agir, se battre, c'est aussi s'oublier... Tandis que les neuf jeunes héros sillonnent furieusement le globe à la recherche de la deuxième clé, la révolte germe dans leurs esprits.

Mon avis : C'est grâce à Jérôme et à Gallimard jeunesse que j'ai pu lire ce second tome que, il faut bien le dire, j'attendais depuis un bout de temps. Merci beaucoup ! Je ne peux pas dire que c'est un coup de coeur mais c'est encore un pari réussi que ces aventures pour trouver la seconde clé. La dernière centaine de pages a fait accélérer mon rythme cardiaque c'est donc quand même un énorme point. ATTENTION : il risque d'y avoir des spoilers !

Vous souvenez que nous avions refermé "L'appel" sur une scène sanglante où presque tous les joueurs étaient présents et plusieurs ont fini le jeu ? Nous reprenons là ou nous avons cruellement voulu faire du mal à l'auteur (humpf) pour ce cliffhanger insupportable. Les alliances ont réellement commencé. Sarah et Jago ne se séparent plus, qui plus est Sarah a perdu son aplomb depuis qu'elle a dû tuer son petit-ami. Macchabéé et Baitsakhan soignent leurs blessures et leur ego. Shari et Alice tentent de se rejoindre. Certains pourtant font cavalier seul : Aisling, Ann Liu rongé par la mort de la seule personne qui l'ait jamais aimé et Hilal poursuit sa quête pour neutraliser Ea.

Il serait trop long de vous faire une présentation plus extrapolée parce que chaque joueur compte. Ils sont tous à la recherche de la Clé du Ciel pour des raisons radicalement différentes. Je préfère donc m'arrêter plus longuement sur ce que j'ai pensé de ce livre. En premier lieu, bravo à l'auteur d'avoir fait un rappel du final de son premier opus et de nous resituer chaque joueur dans son nouveau contexte. C'est très habilement fait et ce reproche que j'ai régulièrement pour les auteurs de saga qui ne font pas un petit résumé du tome précédent, ne peut s'appliquer ici. Joie !

J'ai retrouvé beaucoup de points communs avec le premier tome tant dans le travail de chaque personnage que dans les mystères qu'ils découvrent ou bien encore dans la mise en page. J'ai été très déstabilisée au début du roman car je m'étais attachée à Sarah et Shari et voir la première aussi déstabilisée m'a totalement surprise. D'ailleurs même en ayant fini le roman, je n'ai toujours pas compris pourquoi son entraînement n'a pas plus vite repris le dessus. Vous allez me dire que ça la rend plus humaine mais pour moi elle l'était déjà et il me manque un élément. Et puis Shari, Shari car on ne la voit pas beaucoup, uniquement à la fin. Rien de grave en soi mais j'aurais par exemple préféré que l'on passe moins de temps avec Macchabée et Bais. Je sais que certains n'ont pas trop aimé Endgame car il était difficile de se rappeler de chaque personnage, si cela peut vous rassurer, dans le deux, ils sont moins nombreux et on s'y retrouve sans problème.

Quoi qu'il en soit si c'est le rythme effréné qui vous a fait aimer Endgame le tome 1, vous ne serez pas déçus parce que je trouve même qu'on est même passé à la vitesse supérieure. Et toutes ces aventures croisées n'empêchent pas d'apprécier le travail fourni pour nous parler aussi bien de l’Himalaya que du Brésil ou encore de Berlin, de Los-Angeles... Sans compter que je n'ose imaginer le travail de recherche pour s'approprier des parties de l'Histoire aussi précisément et les incorporer sans fausse note. Je souligne aussi la façon dont la "pandémie" de mauvaises nouvelles s'abat sur le monde et comment les Etats s'en empare.

Il y'a aussi toujours ce plus, propre à la SF qu'est l'interrogation. Les joueurs sont torturés entre leur conditionnement pour la victoire de leur lignée et cette prise de conscience des vrais enjeux. Les différences, pas seulement culturelles mais éducationnelles prennent une vraie dimension. Hilal voulait plus de réflexion sur les Créateurs et il semblerait que six autres lui donnent raison.

Affaire à suivre au plus vite !

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article

gamin 11/11/2015 21:09

Salut :) ce livre il a l'air trop génial

B. 11/11/2015 21:10

Il l'est Gamin :D

ROTUREAU 11/11/2015 21:00

J'ai failli louper ton avis comme on rentre tard. Je savais que tu me filerai envie. Je me le note dans un coin

B. 11/11/2015 21:02

Pffff ça va tu es pardonnée :p

Everybooks 11/11/2015 20:55

Je ne m'étais pas décidé à lire la suite, tu viens de le faire pour moi.

B. 11/11/2015 21:01

Ah euh ben merci :p Bonne lecture alors ^^

Caroline 11/11/2015 19:51

Très belle critique détaillée !

B. 11/11/2015 20:50

Merci beaucoup Caroline :)

Vampilou 11/11/2015 18:04

Comment te dire que ton avis est cruel ! Cette série me tente terriblement, alors ça me fait très envie :-D

B. 11/11/2015 20:51

Franchement je te conseille de tenter le un (comme elle ne plaît pas à tout le monde). Mais j'assume ma cruauté livresque :D