Red rising de Pierce Brown

Publié le par B.

Red rising de Pierce Brown

Editions : Hachette

Pages 480

Format : Ebook

Date de sortie : 17 juin 2015

Résumé : The Earth is dying. Darrow is a Red, a miner in the interior of Mars. His mission is to extract enough precious elements to one day tame the surface of the planet and allow humans to live on it. The Reds are humanity's last hope.

Or so it appears, until the day Darrow discovers it's all a lie. That Mars has been habitable - and inhabited - for generations, by a class of people calling themselves the Golds. A class of people who look down on Darrow and his fellows as slave labour, to be exploited and worked to death without a second thought.

Until the day that Darrow, with the help of a mysterious group of rebels, disguises himself as a Gold and infiltrates their command school, intent on taking down his oppressors from the inside. But the command school is a battlefield - and Darrow isn't the only student with an agenda. (less)

Mon avis : Qu'est-ce que j'avais envie de lire ce livre ! Je me suis même mise en retard dans mon planning pour le caser. Seulement quelle déception ! L'idée initiale est tout ce qu'il y'a de plus vu ces dernières années mais le mélange avec Mars me faisait espérer une réussite comme Phobos ou Les chroniques lunaires. Mais alors que s'est-il passé ?

La société est découpée en castes qui sont identifiées par des couleurs. Les Ors sont bien sûr à la tête de la Nation (et bien plus) et ont le statut de Dieux. Les Rouges sont les ouvriers, ceux qui travaillent sur Mars pour en sortir l'hélium qui sauvera les terriens. Darrow est mineur, sa vie est dure, ce qu'il y'a de plus simple mais il aime tellement sa femme que tout lui convient. Pourtant le père de Darrow s'est érigé comme il l'a pu contre ce système injuste et il a été tué pour avoir chanté une chanson subversive. Darrow déteste encore plus les Gris, les Argents depuis. Lorsque Eo, après lui avoir confié et montré que leur travail est un leurre, que Mars est déjà habitable, est condamnée à mort pour les mêmes faits que le père du jeune homme, Darrow ne veut qu'une chose : les rejoindre.

Mais une rébellion bien introduite le sauve in extremis et lui demande l'ultime : devenir un Or. Commencent alors pour Darrow des mois de transformations physiques douloureuses, l'apprentissage de techniques de combat, la lecture de dizaine de livres... Darrow passe finalement les examens pour intégrer l'Academie et devenir un Or redoutable. Nouvelle identité, nouveau physique mais la même rage au coeur. Malgré lui, Darrow est entraîné dans un exercice bien réel : une guerre grandeur nature entre toutes les maisons du mont Olympe. Oui, les Ors se comparent aux Dieux grecs.

La sensation de déjà vu avec Red Queen ou quelque peu Divergente ne m'a pas dérangée car les 70 premières pages sont vraiment addictives. On découvre la vie des Rouges, le mensonge des puissants mais surtout Darrow et sa femme, leurs familles. L'exécution de Eo sur ce chant interdit est bourrée d'émotion. La seconde phase qui consiste à suivre la mutation de Darrow a aussi été un bon moment et je ne m'attendais pas à ce que pendant les 400 pages suivantes je repousse ma lecture.

Petit à petit, l'épreuve de la guerre se révèle bien sûr un jeu pour les dieux de chaque maison et une lutte stratèges contre stratèges. Je me suis particulièrement ennuyée à lire siège après siège, sauvetage après sauvetage que Darrow devait réussir sa quête pour sa femme. L'émotion a fait place à des surhommes et si certaines scènes sont parfois touchantes, je ne suis pas une grande amatrice des scènes de guerre ayant pour but un apprentissage en général. Un retournement de situation toutes les dix pages m'a été impossible à supporter..

Attention, l'auteur écrit vraiment bien, je ne suis même pas certaine qu'il soit bien accessible à tous les niveaux de lectures. Il maîtrise également son sujet mais je me suis sentie bien loin de lui. Ce livre n'est pas fait pour moi car finalement malgré une foule d'actions, tout est lent et j'aurais pu m'endormir. Il y'a un petit quelque chose qui nous pousse à savoir comment tout ça va finir mais aucune surprise pour ma part !.

Commenter cet article

totorosreviews 13/12/2015 23:04

j'ai passé un bon moment même si ce n'est pas un coup de coeur :)

B. 14/12/2015 02:16

Je comprends, il y'a de bonnes choses dans ce roman :)

Vibrationlitteraire 14/11/2015 15:33

Personnellement, j'avais bien aimé cette lecture. Sans l'ériger au rang de coup de coeur, j'avais en effet retrouvé certaines choses des tomes que je venais de lire (type Red Queen pour les rangs). J'étais heureuse qu'il ne ressemble pas du tout à Phobos, ayant lu les 2 tomes les uns à la suite des autres et parlant tous deux de Mars ! :)

B. 14/11/2015 18:33

Oula oui c'est totalement différent. Phobos a été un coup de coeur alors que Red rising... il va tellement plus loin que Red Queen mais peut-être trop ?

Vampilou 11/10/2015 17:14

Je crois également que ce n'est pas un livre pour moi, le résumé ne m'attire pas plus que ça...

B. 12/10/2015 04:15

Après je ne voudrais pas que mon avis empêche les autres de le lire :/

Law Moody 10/10/2015 13:15

J'ai également très envie de lire ce livre mais je n'en voie que des chroniques plutôt mitigées voire décevantes ... J'espère pouvoir me faire un avis prochainement.

B. 12/10/2015 04:16

J'ai vu aussi beaucoup de mitigé mais tu as raison de ne te fier qu'à toi ;)