N'oublie pas de respirer de Charles Sheehan-Miles

Publié le par B.

N'oublie pas de respirer de Charles Sheehan-Miles

Editions : Cincinnatus Press

Pages : 238

Format : Ebook

Date de sortie : 1er juin 2015

Résumé : La vie d'Alex Thompson suit le script. Étudiante en droit à l'université de Columbia, elle est concentrée sur ses notes, sa vie, son avenir. La dernière chose dont elle ait besoin est de reprendre contact avec celui qui lui a brisé le cœur.
Dylan Paris rentre d'Afghanistan grièvement blessé et il sait que la seule chose qu'il ne peut pas se permettre est de traîner Alex dans sa vie chaotique.
Quand Dylan et Alex sont assignés à la même mission de travail-études et forcés à travailler côte à côte, ils doivent mettre en place de nouvelles règles pour ne pas s'entretuer.
Le problème est qu'ils n'arrêtent pas d'enfreindre les règles.
La première règle est de ne jamais, jamais parler de comment ils sont
tombés amoureux.

Mon avis : J'ai eu la chance de découvrir ce livre grâce à la proposition de Veronika Sinagra, traductrice de l'oeuvre, d'en faire une chronique. J'ai toujours été honnête avec vous et je vais continuer. (Mais qu'est-ce qu'elle dit ?) Je pense que ce livre est vraiment bon, surtout lorsque l'auteur développe avec un réalisme parfois angoissant ce que les recrues américaines ont vécu en Afghanistan et même plus généralement ce qu'est un stress-post traumatique. Toutefois si vous en êtes capables, lisez ce livre en VO car la traduction (et je n'aime pas cracher dans la soupe) rend la lecture laborieuse comme si l'auteur avait 10 ans alors qu'il est parfaitement noté sur Goodreads.

Alex vient de passer une année à tenter de se remettre de sa rupture violente avec Dylan. Leur histoire a toujours été compliquée mais intense. Ils se sont rencontrés lors d'un voyage scolaire trois ans plus tôt mais les amours longue distances ont la vie dure. Lorsque Dylan s'engage dans l'armée et part pour l'Afghanistan, Alex respecte mais a peur de cette décision. Pèse à présent sur le couple une épée de Damoclès bien plus effilée que celle de la distance et en effet, malgré les mails échangées, les discussions via Skype, des quiproquos s'installent et Alex met fin à leur histoire.

Dylan vit de toute façon dans une réalité déformée par la mort, l'effroi, le manque de sommeil... Il vit lui aussi cette rupture comme une ultime trahison de la vie. Un an plus tard, ils se retrouvent à Columbia, l'Université où ils étudient à présent tous les deux. Mais qu'est-il arrivé à Dylan ? A quoi exactement est due sa transformation physique, quelles horreurs a-t-il endurées ? Et comment vivre à son côté alors qu'il est toujours aussi fascinant ? Alex ne sait pas du tout de quelle façon gérer le retour de cet homme brisé dans sa vie. Le tenir à distance semble le seul compromis mais irrésistiblement, la jeune femme veut comprendre et savoir si leur histoire est enfin possible.

Je n'ai pas l'intention de revenir sur le style de l'auteur puisque je n'ai pas été en capacité de le lire faute de traduction élaborée mais il est certain qu'il sait décrire avec une justesse douloureuse les conséquences et même la routine de la guerre au XXIème siècle. Cette faculté, ce réalisme m'ont forcément attachée à Dylan. Son histoire personnelle est complexe avant même son engagement dans l'armée et donne les clés pour mieux appréhender ses réactions. A contrario, on pourrait penser que Alex réagit avec peu de maturité mais je ne crois pas. Comment pourrait-on imaginer à 18 ans ce que c'est de vivre avec la mort pour compagne ? Elle n'a pas supporté l'éloignement, l'inquiétude et les changements chez Dylan mais elle va essayer de le faire par la suite.

J'ai trouvé leur histoire très belle, peu banale. Charles Sheehan-Miles a su également mettre en valeur l'amitié et la fraternité, l'importance de l'entourage pour avancer. Je vous en conjure, ne vous arrêtez pas à cette impression d'écriture bâclée, il faut, comme avec Dylan, gratter sous la surface ! Et si vous le lisez, n'hésitez pas à venir partager vos avis avec moi.

Publié dans Drame, Romance

Commenter cet article

viou03 01/08/2015 11:16

Oui, cette romance est très belle , touchante.

B. 01/08/2015 16:32

Oui j'avais vu que tu l'avais aimée :) merci de confirmer; ça va pousser Limaginarium à le lire :p

L'imaginarium 01/08/2015 10:51

Salut !!
Ce n'est pas mon genre de lecture habituelle mais ton avis et le résumé me plaisent. J'espère juste que le côté traumatisme en retour de guerre soit développé et que ce ne soit pas juste une excuse survolée pour une romance ? Tu vois ce que je veux dire ? Plus un témoignage d'une vie qu'une simple romance ... Redis moi ce que tu en penses que je saches si je le mets dans ma wish :)

B. 01/08/2015 11:09

Coucou toi !

Je lis pas mal de romances et je vois bien ce que tu veux dire. J'ai trouvé que contrairement à Nos faces cachés, on avait un véritable témoignage (parfois vraiment précis si tu vois ce que je veux dire...) de ce que peuvent vivre les soldats US. L'explication vient au fur et à mesure car il n'est pas aisé d'en parler mais il y'a un vrai SPT avec des soins à faire et des séquelles nombreuses. J'ai eu une boule dans la gorge à ces moments-là. Les problèmes dans l'histoire entre les deux jeunes gens viennent de là et de blessures plus profondes dans la vie de Dylan.
Je ne parlerais pas du témoignage d'une vie puisqu'il n'y est resté qu'une année comme il a été blessé durablement mais de toute façon ses 18 autres années n'ont pas été un cadeau non plus.

Missy 01/08/2015 10:04

Très belle chronique. Tu m'as vraiment donné envie de le lire, mais je vais attendre d'être un peu plus à l'aide avec la VO pour pouvoir profiter pleinement de ma lecture!

B. 01/08/2015 10:09

Merci Missy ! (Je fais ton TAG ce week-end :D) Tu peux le lire en français mais à la limite mieux vaut lire toute la saga quand tu te sentiras prête :p