Les peuples d'Elwhina T1 : Luminis de Diddha

Publié le par B.

Les peuples d'Elwhina T1 : Luminis de Diddha

Editions : Auto-Edition

Pages : 352

Format : Ebook

Date de parution : 24 juin 2015

Résumé : En déménageant à Mirabelia, petite bourgade éloignée de tout, Vanhi comptait bien laisser derrière elle son passé tragique et tout recommencer de zéro. Si l'opération s'avère plus difficile que prévu, heureusement sa nouvelle amie Masha, une tatouée au regard électrisant, est bien décidée à lui changer les idées. Notamment en l'entraînant dans les sombres secrets de la ville... Selon les légendes, il existerait un passage entre deux mondes aux tréfonds de la forêt locale. D'ailleurs, les gens y disparaissent dans des circonstances plus que douteuses. A force de hasards, les deux filles vont découvrir comment se rendre dans ce deuxième monde, le monde d'Elwinah. Et les créatures extraordinaires qu'elles vont y rencontrer sont terrifiantes et majestueuses. leur veulent-elles du bien ou du mal? Elles pensaient n'avoir aucun lien avec ce monde... Elles vont découvrir que tout ne fait que commencer.

Mon avis : Merci à l'auteure, à Diddha de m'avoir proposé son livre. Je l'ai énormément aimé et j'aurais volontiers enchaîné avec le second tome mais il est en cours d'écriture. J'ai trouvé dans ce livre des références que je ne peux que saluer qu'elles soient conscientes ou pas : Tolkien, Rowling, Pullman, Cindy Van Wilder. Que de beaux noms mais je vous assure que ce roman est vraiment de grande qualité, surtout au niveau de l'imaginaire, du bestiaire et de l'intrigue. Le suspense ne fait pas défaut, vous comprendrez donc pourquoi j'ai très envie de connaître la suite !

Vanhi se remet d'un accident qui a coûté la vie à son père, qui a plongé sa mère dans une dépression sévère et qui a posé un voile sombre sur ce qu'elle perçoit du monde. Son emménagement dans une petite ville et plus particulièrement dans un manoir gothique qui impressionne et terrorise à la fois est une tentative de renouvèlement. Vanhi souffre en plus de symptômes inexplicables médicalement, peut-être une conséquence de son traumatisme...Mirabelia ne propose pas grandes distractions, aussi lorsque Masha déboule dans la vie de Vanhi ou plutôt l'inverse, la jeune fille se prend à espérer. Masha est elle aussi orpheline mais elle a été recueillie par son oncle et sa tante. Une famille qui accueille Vanhi les bras ouverts.

Mais le manoir où vit Vanhi et la forêt qui y mènent sont des lieux aux multiples secrets, des secrets qui ont traversé le Moyen-Age mais sont séculaires. Propulsées dans cet univers insoupçonné, les deux amies vont comprendre pourquoi des habitants de Mirabella s'évaporent du jour au lendemain. Elles vont aussi rencontrer deux des trois rois qui règnent sur ce vaste monde, des rois cruels qui leur ordonnent d'oublier les lieux à jamais. Mais le temps à Elwhina s'écoule différemment et quand elles reviennent un nouveau drame va anéantir la vie de Vanhi qui ne cherche qu'à retourner là où on lui a promis la mort...

Qu'est-ce que les paysages sont beaux à Elwhina ! Enfin du côté de la Reine des Fées, des Nymphes, la partie féminine du royaume mais qui est protégée par des gardes elfes. Le territoire du roi vampire est plus la métaphore du mal, de l'enfer mais je suis presque sûre que Diddha ne voit aucun manichéisme dans cet univers qu'elle a créé. Toutes les créatures surnaturelles y vivent : vampires: loups-garou, trolls, ogres, fées, elfes, démons...mais le jeu est de savoir si la beauté des uns ne cache pas une plus grande noirceur que la laideur des autres.

J'ai surtout aimé les nombreux rebondissements à Elwhina ou dans notre réalité et j'ai déjà quelques suppositions que j'ai envie de vérifier. J'ai trouvé ce roman à la fois féérique et à la fois gothique (comme quoi la pluralité des cultures peuvent faire bon ménage), deux ambiances qui ne convergent pas normalement ou du moins, qu'on ne pensait pas pouvoir marier. J'avoue tout, j'ai une petite préférence pour Masha, son franc parler, son côté rebelle. J'ai pourtant adoré la petite elfe au caractère totalement opposé.

Je vous invite aussi à faire le grand saut jusqu'à Elwhina, vous allez rêver !

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

viou03 31/08/2015 16:33

Il a l'air excellent. ce n'est pas trop mon genre de lecture mais à l'occasion pourquoi pas !

B. 01/09/2015 05:36

Hum, qu'est-ce que tu "n'aimerais pas" ?