Incubes de Anthony Holay

Publié le par B.

Incubes de Anthony Holay

Editions : Editions des Tourments

Pages : 69

Format : Ebook

Date de sortie : juin 2015

Résumé : Acte I Un couple, qui vient tout juste de perdre leur enfant, décide d'aller passer une semaine isolé du monde dans un charmant chalet en pleine montagne. Tandis que la femme fait son deuil tant bien que mal, l'homme aperçoit des formes étranges qui rôdent autour de la maison durant la nuit...Acte II Un couple profite d'un beau week-end d'été pour emmener voir les cascades à leur tout jeune bébé. En chemin, ils s'arrêtent sur une aire de repos, en pleine montagne, pour se désaltérer. malheureusement pour eux, quelque chose de profondément mauvais se cache en ces lieux. David ne se doute pas encore du lourd secret qu'il va s'apprêter à déterrer...

Mon avis : Tout d'abord merci à Anthony Holay que j'ai connu par une autre de ses nouvelles, de m'avoir envoyé son livre. Sur Babelio, j'avais discuté de ce livre puisque Les enfants de Karia m'avait ravie et la chance a fait que quelques jours plus tard, nous discutions d'Incubes. Ce livre est une réédition avec l'ajout de l'acte II qui surfe sur la même vague mais selon moi, apporte beaucoup à la compréhension du roman. J'ai bien aimé ce livre mais contrairement à beaucoup, je n'ai pas eu peur, je n'ai pas été angoissée, j'ai ressenti du dégoût oui...enfin bref, je vous explique tout ça !

Comme le résumé l'indique, nous suivons deux couples, l'un en pleine période hivernale après la perte de leur enfant et le second, à la belle saison, en compagnie de leur nouveau né. Dans ce chalet que le second couple n'atteindra même pas, l'accueil est rustique mais sympathique. Mais la nuit venue tout se gâte entre la tempête de neige et des créatures en forme de gargouilles. L'attaque ne se fait pas attendre mais est-ce que tout ceci est bien réel ou le fruit de l'imagination d'un père qui a perdu son bébé ?

Dans le deuxième acte, David, son épouse et leur fille sont plus serein mais pourtant aux abords de cette montagne, des vertiges s'emparent de lui. Il est séparé de sa femme et sa fille. Il assiste à une scène horrifique qui lui fait perdre toute raison. David court dans la forêt pour retrouver sa famille et malgré l'aide et les mises en garde d'un vieil homme, il se jette dans la gueule du loup. Comment l'en blâmer ?

Encore une fois, je me dois de vous dire que la plume de Anthony est un atout qui va le servir pour la suite et qui apporte à la lecture une clarté et une qualité que tout lecteur ne pourra qu'apprécier. Son imagination m'avait complètement conquise dans Les enfants de Karia et encore une fois, l'idée d'une Nature maléfique (même si c'est un peu plus complexe) nous sort des sentiers rebattus.

Pourquoi n'ai-je pas eu peur alors ou même n'ai-je pas été angoissée ? Tout vient de moi. Je suis terrassée par les peurs tangibles, la violence de tous les jours, la maltraitance, les peurs psychologiques. Les monstres si laids et cruels soient-ils peuvent provoquer le dégoût dont je parlais plus haut mais jamais des sueurs froides. Il y'a quand même les petites filles façon Samara dans Le Cercle qui pourraient me hanter.

Il faut donc vous faire votre avis en lisant ce roman, les peurs sont quelque chose d'intime et je crois que celles aborder par l'auteur, ainsi que le huis-clos dans ce lieu cauchemardesque plairont à un grand nombre. L'acte II et ses éclairages qui à un moment font se demander si l'esprit malade n'est pas humain est celui qui m'a le plus plu.

Publié dans Horreur

Commenter cet article

Luna 21/07/2015 10:28

Jolie chronique !
J'ai beaucoup aimé Incubes mais j'ai été moins surprise par la seconde nouvelle : on connait déjà l'univers de l'auteur donc on s'attend surement un peu plus à ce qu'il va se passer...

B. 21/07/2015 19:47

Merci Luna :)

Tu vois c'est bizarre parce que la seconde m'a beaucoup plus plu mais en effet, elle est différente.

roxou06 20/07/2015 16:30

Je ne pense pas que ce genre de nouvelle me plairait ! trop sensible !

B. 20/07/2015 18:40

Ah après il faut aussi mesurer cet aspect là. En ce cas, je te conseille plus Les enfants de Karia qui est de la fantasy :)