Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard

Publié le par B.

Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard

Edition : Fleuve Noir
Pages : 281
Format : Broché
Date de sortie : 13 mars 2014


Résumé : Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa soeur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d'avoir blessé sa sœur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa survie dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu'à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé...


Mon avis : Ce livre m’a été offert pendant un swap et je dois bien admettre que ma swappeuse a frappé fort car le résumé est tout à fait du genre de ceux qui me happent à la première lecture. Je ne parlerai pas de la très vilaine personne qui m’a spoilée alors que j’en étais à 80 pages du début…mais dans l’ensemble j’ai plutôt bien aimé ce roman. Je suis totalement passée à côté lors de sa sortie, je ne connaissais pas l’auteur mais je ne regrette pas cette découverte.


Le récit alterne entre la narration des événements d’il y’a plus de trente ans, du point de vue de Sébastien, parfois de sa sœur ou de sa mère, avec le déroulé de la vie au présent du médecin qu’est devenu le petit garçon. Il a vécu un nouveau drame quelques années plus tôt avec le décès de son épouse, il vit donc seul avec ses deux filles et se dévoue corps et âme à son métier.

A cause d’une histoire compliquée et douloureuse, Clair vient d’arriver dans la région. Elle a été nommée commissaire de la petite bourgade et traîne, elle aussi, des valises lourdes de souffrances. Elle rencontre Sébastien car elle le consulte pour ses problèmes de santé en lui exposant son passé. Un rapprochement s’opère très vite entre eux.


Léa, la fille aînée de Sébastien prend parfois la parole et explique le comportement totalement effrayant de son père lors de crises que celui-ci peut avoir à des moments inopinés. Clair pensait que ce nouveau poste allait l’enfermer dans une routine démotivante mais bientôt des enfants, tous patients de Sébastien Venetti, meurent dans d’étranges circonstances à l’hôpital. Le médecin est vite inquiété mais il semblerait qu’une étrange femme ait été vue au sein de du service hospitalier. Beaucoup de mystère malgré ce qui semblerait être des évidences...


Malgré le spoil qui, je vous le jure, aurait pu me faire arrêter ma lecture, j’ai ressenti parfois de réels frissons grâce à la patte de l’auteur qui sait saisir ce qu’il y’a de plus noir dans ses descriptions et ses personnages. Le résumé (il me semble) fait hésiter sur ce qu’il s’est vraiment passé dans ce foyer mais il y’a d’autres sujets abordés par l’écrivain. Les personnages principaux sont cabossés chacun à leur façon et ça donne forcément une dimension au contenu. La fin est beaucoup plus tarabiscotée que ce qu’on pourrait supposer dans les vingt dernières pages et je le souligne. C'est ce qui m'a fait aimer ce thriller.

En plus j'ai eu un coup de coeur pour Léa, la fille aînée de Sébastien.

Publié dans Thriller

Commenter cet article

La Bibliothèque d'Ange 01/05/2015 20:51

Ouh!
C'est pas vraiment ce que je lis le plus souvent, mais ça donne envie de l'ajouter à sa PAL!

B. 04/05/2015 20:13

C'est vrai ? Merci ça fait plaisir :)

mickaéline Cuny 01/05/2015 17:26

Il a l'air pas mal du tout. Je le note.

B. 01/05/2015 18:05

Ca marche ! Si tu le lis, je prendrai plaisir à voir ce que tu en as pensé.

viou03 01/05/2015 14:38

C'est un roman qui me fait bien envie. Je vais regarder si je le trouve en biblio.

B. 01/05/2015 14:40

Il tente en effet ! Dis-moi si tu le lis ;) Bises Viou