Avant toi de Jojo Moyes

Publié le par B.

Avant toi de Jojo Moyes

Editions : Milady

Collection : grandes romances

Pages : 524

Format : Semi-poche

Date de sortie : 2014

 

Résumé : Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis..

Mon avis : Je ne ferai pas partie de la majorité qui a classé ce livre dans ses coups de cœur ni dans celle qui trouve que ça suinte les bons sentiments ou que ce livre nous ancre dans des préjugés. J'ai vraiment aimé ce livre, je n'ai juste pas eu la petite étincelle de plus qui dépend des sensibilités. Et pourtant, ce roman a pour qualité première sa justesse. Les ressemblances avec Intouchables s'arrêtent très vite et puis j'aurais envie de dire que personne n'a le monopole pour parler du handicap.

La quatrième de couverture vous apprend déjà beaucoup de choses sur le contenu. Lou a 26 ans lorsqu'ele se voit licenciée faute de trésorerie. Sa vie est écrite dans les moindres lignes depuis longtemps et il lui faut ce fiasco pour que tout soit mis sans dessus-dessous. Sa famille ressemble un peu à celles d'antan, la mère reste au foyer pour s'occuper de son père malade et de son petit-fils, le père gagne un pauvre salaire pour un travail abrutissant. Treena, la petite soeur de Louisa a arrêté ses études à la naissance inattendue de son fils et travaille chez un fleuriste. Quant à Lou...elle cherche à nouveau un job dans la "restauration" mais à part les fast-food... Au terme d'un long échange avec elle-même, elle accepte ce travail très bien rémunéré pour s'occuper d'un jeune homme tétraplégique.

La chute est longue pour cette jeune femme aux tenues extravagantes et à la bonne humeur  contagieuse lorsqu'elle comprend la lourdeur de la tâche qui l'attend. Elle ne connaît pas ce métier d'assistante de vie et commence à regretter lorsque Will Traynor, l'homme qu'elle doit assister lui fait comprendre qu'elle n'est pas la bienvenue. Il est difficile pour Lou de comprendre les tenants et aboutissants de ce comportement, qu'elle impute d'abord à une dépression. Mais lorsqu'elle réalise avec horreur qu'elle doit soustraire un homme à son envie de mourir...la chute est encore plus douloureuse.

A dire vrai, je crois que c'est la première partie du livre qui m'a écartée du coup de coeur car il est vrai que plusieurs éléments font penser à Intouchables (la bonne humeur exploitée, la séance de coupe de cheveux, le partage d'expériences...) mais tout s'inverse lorsque Louisa se jette à corps perdu dans une lutte contre la mort. Et ça n'est pas tant ça la réussite de ce livre. Oui, Will vit des moments auxquels il ne croyait plus. Mais c'est surtout le fait que, alors que sa vie est un fardeau intenable, qu'il est soi-disant l'assisté (je hais ce terme mais pour le coup on ne peut pas parler d'aidé !!), il va presque éduquer Lou à la vie, au bonheur. Il lui fait comprendre qu'elle s'est enfermée dans des habitudes par peur et que l'ironie de son sort à lui prouve qu'il vaut mieux vivre à 100 %. 

Tout ceci peut sembler être des idées écumées, usées mais il y'a le contexte. J'ai beaucoup aimé la famille de Lou dans sa simplicité, ses galères, sa dureté parfois. J'ai aimé cette petite ville où rien ne se passe. Les sentiments sont bons certes mais la réflexion (qui est au départ pour des jeunes à partir de 16 ans) sur la dignité, le choix de sa propre mort, la qualité de la vie, les différents points de vue, religieux ou non, le deuil, l'amour dans son intégralité, les difficultés liées au handicap physique, tout est juste, complexe et nécessaire. Pour moi l'histoire d'amour est très loin des préoccupations de l'auteure qui ne tombe pas dans la facilité du : l'amour peut tout sauver.

Faites-vous votre propre opinion.

Publié dans Contemporain, Drame

Commenter cet article

johanne 11/04/2015 12:37

Je ne l'ai pas lu encore, un des seules de l'auteure que je n'ai pas lu mais pour le moment je n'ai pas très envie...

B. 11/04/2015 14:45

Il faut que ce soit le bon moment pour Johanne, un livre est une rencontre :)

ROTUREAU 07/04/2015 19:03

Tout ca est tres bien, nais je vais pouvoir me faire une opinion qd j aurai termine le livre

B. 08/04/2015 01:15

Et tu as bien raison, bisous la p'tite dame de la... :p

Manon-Marie 07/04/2015 11:24

J'ai adoré ce livre très émouvant. Comme toi, j'ai bien aimé que l'auteur ne tombe pas dans la facilité de l'histoire d'amour !

B. 08/04/2015 01:07

Ca aurait vraiment perdu de sa justesse. Merci Manon-Marie, bises :)

Hamisoitil 06/04/2015 23:05

Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce livre. (presque un coup de coeur)

B. 07/04/2015 05:29

Je comprends, il n'était pas loin pour moi également :)

Missy 06/04/2015 20:17

Tu m'as donné envie de découvrir ce livre pour faire mon propre avis!
Merci pour cette chronique

B. 06/04/2015 20:51

C'est moi qui te remercie Missy. Bonne lecture à toi :)

Conteusedechronique 06/04/2015 20:11

Belle chronique, je ne connaissais absolument pas ce roman, il ne me donne pas particulièrement envie mais qui sait si un jour je retombe dessus et que l'envie y est ! ^^ merci :)

B. 06/04/2015 20:50

Merci beaucoup. Je pensais être l'une des rares à ne pas l'avoir lu, ça me rassure ;) N'hésite pas à venir me dire ce que tu en penses si tu craques.

Alhoa 06/04/2015 19:43

Merci pour ta très jolie chronique, j'ai ce livre dans ma pal et ton avis m'a vraiment donné envie de découvrir cette histoire.

B. 06/04/2015 20:00

Merci à toi Alhoa. J'espère qu'il te plaira :)