[LC] Cinder + pré-quel de Marissa Meyer

Publié le par B.

[LC] Cinder + pré-quel de Marissa Meyer

Editions : Pocket
Collection : PKJ
Pages : 412
Format : Broché
Date de sortie : 3 janvier 2012

Résumé : Chroniques lunaires, tome 1
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prê
ts à tuer...

Mon avis : Cet avis sera un condensé du premier tome des Chroniques lunaires et du pré-quel qui introduit Cinder dans la vie de Peony, sa sœur et leur mère.
J'avais lu beaucoup d'avis très emballés et je dois dire que j'ai été subjuguée par ce livre. Je ne connaissais pas Marissa Meyer, je suis peu familière des réécritures de contes mais s'ils sont tous comme ça, je signe pour tous les lire. Il m'a fallu l'espace d'un gros après-midi pour le lire et je cherchais s'il n'y avait pas encore des pages à tourner...non il faudra attendre Scarlet !

Cinder a perdu ses parents dans un accident de hanover (une voiture futuriste) alors qu'elle avait une dizaine d'années. Les scientifiques se sont penchés sur ses blessures indénombrables et l'ont rendue à la vie en la faisant devenir un cyborg. Cinder est adoptée par un chercheur qui vit à New-Beijing. Il la ramène dans sa famille, auprès de sa femme qui ne comprend pas le choix de son époux alors qu'ils ont déjà deux filles. Cinder est aussi perplexe mais elle se sent surtout différente, beaucoup de honte gravite en elle.

Une maladie mortelle se répand sur Terre et décime peu à peu la population. Elle emporte ce père adoptif et débride la colère de son épouse à l'égard de Cinder. Seule Peony, la plus jeune des filles Linh accepte cette sœur différente et lui transmet de l'amour et sa fraîcheur.

Cinder est bien sûr le gagne pain de la famille qui, cinq ans plus tard, a dû abandonner sa petite maison privative pour un appartement plus rudimentaire. Cinder tient une échoppe en ville où elle répare tout ce qu'on lui présente, aidée par Iko, une cyborg au service de la famille.
La jeune fille n'en croit pas ses yeux lorsque le prince Kai lui-même vient en ville pour lui apporter incognito son propre cyborg qui dysfonctionne totalement. Cinder qui raillait Peony et toutes les jeunes femmes en pâmoison devant le futur empereur, réalise qu'il l'a charmée en quelques minutes. Malheureusement, le père de Kai est mourant il est lui-même confronté à un cruel dilemme, doit-il épouser la reine lunaire ?
Un nouveau deuil s'abat sur les Linh et Cinder vit les pires heures de sa vie alors qu'elle pensait pouvoir s'enfuir pour l'Europe et tout rependre à zéro...

Comment ne pas craindre une revisite de Cendrillon ? Il s'agit d'un conte qu'on a lu, vu, relu...mais en écoutant d'autres blogueuses, des booktubeuses, j'ai compris que l'histoire autour était tellement brillante et à l'opposé du conte bienveillant initial. Ce savoureux mélange a piqué ma curiosité et j'ai cherché le moment approprié pour lire ce premier tome. Quelle réussite !! Cinder est mâture, travailleuse. En cela, elle ne varie pas trop de Cendrillon mais en revanche, elle ne s'appuie sur personne pour prendre son destin en main, c'est son savoir-faire qui va l'amener jusqu'au Palais, jusqu'aux révélations importantes pour son avenir et c'est son courage qui lui permettra d'échapper à ceux qui veulent sa mort.

J'ai aussi adoré Peony et Iko, ses alliées. Tous les personnages sont parfaitement travaillés, Kai n'est pas un souverain assoupi, il est nourri de sentiments variés (même s'il me déçoit à la fin) et se démène. La belle-mère de Cinder est aussi détestable que possible même si on peut intellectuellement comprendre son chagrin.
Nous sommes presque dans une dystopie donc je suis en général conquise d'avance mais là j'avoue que je salue bien bas l'auteure pour le double travail. Juste raconter l'histoire d'une Cendrillon moderne serait de la redite et une conte entre terriens et les lunaires également. Je ne sais pas comment Scarlet va s'insérer dans l'histoire mais je vous en dirai plus d'ici un mois.

Je vous assure que vous ne pouvez pas regretter cette lecture !

Publié dans Fantastique, Young Adult

Commenter cet article