After saison 3 de Anna Todd

Publié le par B.

After saison 3 de Anna Todd

Editions : Hugo & Cie
Collection Hugo romance
Pages : 463
Format : Broché
Date de sortie : 12 mars 2015

Résumé : Le caractère violent d'Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l'expulsion de l'université et Tessa est sauvée par Zed d'une terrible vengeance des potes d'Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu'elle aime, Tessa décide de partir à Seattle . Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s'apaisent quand leurs corps s'unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu'Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d'indépendance et d'autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d'être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

Mon avis : A nouveau un coup au coeur et un coup de coeur avec le tome 3 de cette saga. Il est pour moi aussi bon que le premier dans un tout autre registre. Je ne résiste pas à Anna Todd et ses personnages, à peine sorti, à peine lu, à peine chroniqué. Enfin j'aurais voulu faire plus vite parce que j'ai pas mal de choses à dire sur les changements, évolutions... Bon on s'y met !

Le fameux cliffhanger cher à Anna Todd ou ses éditeurs nous avait fait ronger notre frein lorsque Tessa et Hardin croisaient par un curieux hasard, le père de la jeune femme. L'un comme l'autre sont sous le coup de l'émotion pour des raisons très différentes. Tessa est remuée par la curiosité que provoque cet homme chez elle, un homme important mais qui a déserté sa vie et lui a laissé peu de souvenirs. Une discussion en amenant une autre, Hardin accepte pour se racheter d'accueillir celui qui sera un jour peut-être, son futur beau-père. La cohabitation ne se passe pas si mal même si Hardin est sur la défensive. Ce qui va faire basculer l'équilibre toujours précaire, c'est l'annonce du départ de Tessa que Hardin apprend par l'intermédiaire de Zed... Autant dire qu'il voit triplement rouge.

Sans explication aucune, Hardin refuse tout net de partir mais cette fois, Tessa tient bon et campe sur ses positions, elle ne renoncera pas à sa chance. Bien évidemment, un drame qui aurait pu tourner encore plus mal vient éclater leur décision de se séparer. Un drame qui m'a une fois de plus bloqué la respiration mais qui a fait aussi réagir nos héros. Tessa est à Seattle, Hardin dans leur appart' mais même la distance ne diminue pas ce lien inexplicable qui les rappellent l'un à l'autre. Hardin met en oeuvre de réelles nouveautés pour changer, se comprendre, s'amender. Auront-ils réellement une chance ?

Bon ! Le second tome était quelque peu brouillon, les “je t'aime moi non plus” incessants m'avaient fatiguée mais dans ce volet, on retrouve un équilibre dans le récit. Tout est plus plausible. Hardin garde ce caractère changeant qui fait qu'on l'adore autant qu'on pourrait l'étriper mais il paraît moins “alien”. Toutes proportions gardées, ses réactions sont plus justifiées.
Qui plus est, Tessa prend plus d'initiatives, fait aussi des erreurs mais elle craque moins comme une adolescente peut le faire.
L'auteure a utilisé un subterfuge psychologique du corps médical en introduisant dans son récit des copies conformes de Tessa et Hardin, les a mis sur leur route et les fait réfléchir à travers ces doubles en leur demandant d'analyser leurs réactions, elles-mêmes copies conformes des leurs. J'ai trouvé ça aussi drôle qu'intelligent.

Petit bonus, Landon se lâche et ça m'a fait vraiment rire, il bouscule les deux vautours (oui j'ai du mal à dire tourtereaux) tout en restant sympathique. J'attends la suite pour me prononcer sur le père de Tessa et ce qu'il va ramener comme problèmes (ou solutions ?) mais je ne sais pas si je tiendrai un mois pour savoir comment l'éloignement va influer sur la relation amoureuse la plus atypique de 2015 !

Publié dans New Adult

Commenter cet article