After saison 2 de Anna Todd

Publié le par B.

After saison 2 de Anna Todd

Editions : Hugo & cie
Collection : Hugo romance
Pages : 707
Format : Broché
Date de sortie : 4 février 2015

Résumé : Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?

Mon avis : Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j'avais été plutôt remuée par la fin du premier tome, non seulement parce que je brûlais de savoir le fin mot de toute cette entourloupe mais parce que ce mensonge de groupe énorme et cruel m'avait retournée. J'étais donc un peu tendue au début de ce livre, ballotée entre l'envie de connaître l'issue et la peur du frisson de dégoût que m'avaient inspiré la majorité des protagonistes. Il m'a fallu un bon moment pour me “lâcher” et si j'ai aimé, j'ai trouvé ce livre moins surprenant et finalement répétitif.

Tessa finit par obtenir un maximum de renseignements de la part de Zed. Répudiée par sa mère et trop honteuse et en colère pour retourner dans “leur appart'”, elle opte pour une chambre au motel. C'est sans surprise que Hardin tente par tous les moyens de s'expliquer, se trouver quelques excuses mais j'avoue, assumer la vérité. Il veut une énième nouvelle chance (il faudrait un jour les compter...) mais cette fois, il se heurte à une Tessa murée dans un froid glacial. La jeune fille se rapproche de son collègue, Trevor et de Zed.
Le malaise bat son plein lorsque la mère de Hardin vient passer Noël chez son fils et celle qu'elle prend toujours pour sa petite-amie...Tessa pensait se retrouver seule dans l'appartement mais Hardin a renoncé au voyage en Angleterre sans le lui dire. La tension et les malentendus vont-ils finir par avoir raison de cet amour destructeur ou les deux amants apprendront-ils à s'aimer autrement ?

Sur les affiches publicitaires présentant la sortie du second tome, le sloggan est “souffrir d'aimer”. Il est totalement exact puisque l'amour, comme tout sentiment balade son lot de douleurs. Je trouve qu'entre Tessa et Hardin c'est plus une passion qui dévore, aliène qu'un amour traditionnel. Mais cette fois les “je t'aime moi non plus”, bien que moins nombreux m'ont épuisée. L'auteure est pourtant allée bien plus loin dans sa description du “mal de l'autre”, c'est d'ailleurs un passage que j'ai trouvé justifié et que j'attendais depuis longtemps. Ma question reste quand même : comment peut-on s'aimer autant et se comprendre si mal ? Vers la fin du livre, quelques réponses me sont apportées grâce à Landon.

Le tome deux fait état de prises de conscience. Autant de la part de Tessa que, plus surprenant, de la part d'Hardin mais comme la communication verbale est un vecteur qu'ils ne maîtrisent pas, ils avancent d'un pas et reculent de dix. Je ne sais pas du tout si l'auteure choisira un happy end mais j'ai tout de même hâte de savoir.
Je vous rassure, il y'a toujours des passages très drôles. Apprendre à connaître la mère de Hardin et la jeunesse du beau ténébreux ont été un plus non négligeable.

J'espère ne pas vous avoir spoilé (c'est compliqué de parler à demi mots) et donné envie de lire cette suite même si je ne doute pas un centième de seconde que la fin du un s'en est chargé toute seule.

Publié dans New Adult

Commenter cet article

Mirza 16/02/2015 11:45

Je vais finir par lire un genre que j'aime pas...tu es convaincante

B. 16/02/2015 19:18

Merci beaucoup :)