[LC] Intuitions T1 de Rachel Ward

Publié le par B.

[LC] Intuitions T1 de Rachel Ward

Editions : Michel Lafon

Pages : 331

Format : Ebook

Résumé : Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu’elle croise. C’est le jour où sa mère décède qu’elle en comprend la signification : il s’agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu’au jour où elle rencontre Spider…Alors qu’ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite.Ils seront les seuls survivants de l’attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu’elle peut lire en Spider ?

Mon avis : Qu'est-ce que j'ai eu du mal avec ce livre... J'ai même mis longtemps à comprendre pourquoi et puis en discutant avec d'autres lecteurs, j'ai mis le doigt dessus. Je ne m'attendais pas une seconde à ce que Rachel Ward nous réservait et j'ai été aspirée par la tristesse de l'héroïne. Je ne sais donc pas du tout si je vais lire les tomes suivants parce que se sentir mal en lisant un roman Y/A n'est pas ma tasse de thé, je réserve plutôt cela à des thrillers psychologiques ou des drames pour adultes. Je sais pourtant que certains livre Y/A m'ont déjà touchée mais pas provoqué des moments de déprim'.

D'après le résumé, nous allons suivre Jem qui a devant les yeux la date de la mort de toutes les personnes qui croisent son regard. La jeune fille est totalement déstabilisée par ce don et jusque là je comprends totalement mais c'est ce qu'elle en fait ou plutôt n'en fait pas qui est d'une tristesse profonde. Orpheline, elle a été ballotée dans de multiples foyers et n'a créé de liens avec personne. Lorsque Spider, un jeune homme de sa classe lui adresse la parole, elle est désarmée, habituée à sa solitude. Bien entendu, elle va savoir en premier lieu quand il va mourir. Ils n'échangent que quelques mots mais cela suffit au jeune homme pour se prendre d'affection pour Jem et c'est une bagarre que Spider déclenche qui les rapproche. Pour la première fois de sa vie, quelqu'un a pris sa défense et semble voir un intérêt à son respect, Jem est touchée plus qu'elle ne pourrait le dire.

Pendant encore quelque temps, elle va résister mais Spider lui fait même rencontrer sa grand-mère qui comprend en une seconde que la jeune fille est différente. Jem a envie de se confier mais les habitudes ont la vie dure. Leurs vies basculent un peu plus lorsqu'ils échappent de peu à la mort, grâce au don de Jem. La grande roue de Londres a été touchée. Malheureusement, ils ont été repérés, un grand black et une petite gamine qui fuient, pour les esprits bien pensant ça ne peut qu'avoir un rapport négatif avec l'événement. Ils savent tous les deux qu'ils doivent fuir car ils ne convaincront personne de leur innocence, en tout cas pas les autorités.

Malgré l'espèce de road-trip, j'ai trouvé que tout était mou. Même les scènes d'action donnent une impression de passivité qui collent bien au personnage de Jem. Alors certes, elle a perdu sa mère, la société l'a marginalisée, elle voit quand les gens vont mourir mais je n'ai éprouvé aucune empathie pour elle à part dans les dix dernières pages. C'était trop tard. Ses accès de colère ou de joie ne lui apprennent rien, ses erreurs non plus, elle se sent maudite mais n'entame rien pour que cela change.
Spider a mené une vie tout aussi compliquée et rugueuse mais il a des aspirations, des rêves. Il fait peu pour s'en sortir, il fait mal mais au moins il sourit à la vie et tente sa chance.
Je sais que je suis dure mais l'apathie est effrayante et qui plus est, dans une lecture, elle ralentit le rythme.

J'étais persuadée et ça a contribué à ma déception, que ce livre serait d'un genre fantastique. Il ne l'est pas du tout, il est psychologique, c'est un drame saupoudré d'une pincée d'irréel. Avec moi ça n'a pas fonctionné et si je sais à peu près à quoi m'attendre avec le second tome, si je le lis un jour, ce ne sera pas de si tôt.

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune. Je vous invite à lire également les avis de Chroniques aléatoires Auudrey Mana_ Laura261003

Commenter cet article

Ganache 22/01/2015 14:41

Oh bah tiens, j'avais commencé ce bouquin il y a deux ans, et je ne l'ai pas terminé. Je ne l'ai pas trouvé assez prenant pour le finir (j'avais plein de livres en attente et c'était un emprunt de bibliothèque).
Et au fait, on doit lire les avis de qui ? :-)

B. 22/01/2015 19:38

Tu as bien fait..............
Ils arrivent, ils arrivent, j'ai une semaine de malade :(