Beautiful Disaster de Jamie McGuire

Publié le par B.

Beautiful Disaster de Jamie McGuire

Edition : J'ai lu

Collection : Semi-poche

Pages : 441

Format : Poche

Résumé : Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu?Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s?installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c?est qu?il a affaire à bien plus joueur que lui?Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

Mon avis : Je suis réservée après la lecture de ce roman. Au départ, je m'attendais à rien de plus que de la pornographie, peut-être à cause de l'anaphore “Beautiful”. En le commençant, j'ai donc été très agréablement surprise par l'intelligence de l'histoire ou devrais-je dire l'intelligence de l'approche. Mais ce livre se répète trop, il y'a des passages trop longs voire inutiles. L'avantage est qu'il se lit d'un trait.

Abby rencontre donc Travis lors d'un de ses combats, il n'y a pas de coup de foudre instantané, l'un et l'autre jouent la carte de l'amitié : Abby parce qu'elle ne veut pas être un coup d'un soir, Travis parce qu'elle est trop précieuse pour n'être qu'un coup d'un soir.
Ils sont conscients que leur histoire est “dangereuse” mais ne s'expliquent pas tout de suite pourquoi.
Travis a un côté plus cassé qui le rend intrigant et parfois plus juste dans ses réactions. Je n'ai en tout cas eu aucun coup de coeur pour les personnages, pas même les amis. Un petit peu de tendresse pour la famille Maddox.

Abby m'a beaucoup fait rire, elle est à la fois “Poulette” et à la fois dotée d'un sacré caractère mais certaines de ses réactions en lien avec son père principalement ou même certaines des crises qu'elle réserve à Travis sont “trop”. C'est je crois ce qui m'a déplu dans cette romance. Tout est trop. Trop extrême, trop dramaturgique, trop hystérique, trop bancal, trop passionné...
La justesse du début est gommée par la surpuissance de Travis lorsqu'il se bat et l'avalanche de situations abracadabrantes dont certaines totalement incongrues liées au passé d'Abby.
Le “grosbillisme” de cette romance n'est pas dans le physique top model des personnages ou l'abus de sexe mais l'impression qu'ils sont intouchables.

Je crois que définitivement, dans tout ce qui ne touche pas au fantastique, j'ai besoin que le réel soit crédible.

Publié dans Romance, New Adult

Commenter cet article

ROTUREAU 18/01/2015 11:13

Ooooh ! Rien que le début du résumé me dissuade fortement...

Ganache 11/01/2015 22:43

Ah bah tiens je veux le ire celui-là, alors je n'ai pas lu ta critique, je lis toujours APRES avoir lu le livre. A suivre donc...

B. 17/01/2015 19:22

Ah mais tu fais bien Ganache, j'ai toujours peur moi aussi de me spoiler :p