After saison 1 de Anna Todd

Publié le par B.

After saison 1 de Anna Todd

Edition : Hugo & cie

Collection : Hugo romance

Pages : 594

Format : Broché

Résumé : Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s'installer dans son dortoir d'étudiante qu'elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p... d'accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu'elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester... Ce qu'elle fait jusqu'au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d'Hardin l'attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu'alors inconnue. Il lui dit qu'elle est belle, qu'il n'est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d'Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d'efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu'Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que... ce ne soit ça l'amour ?

Mon avis : Tout simplement : j'ai adoré. Après ma déception avec Beautiful disaster, j'étais quelque peu réticente à relire une romance mais je dois bien avouer que les deux derniers romans lus chez Hugo romance avaient laissé peu de place à la déception. Je trouve même qu'After est encore meilleur que la trilogie de S.C. Stephens. Mais alors cette fin...une riche idée pour nous faire languir, pousser des “quoi” sonores, nous indigner, rouspéter et j'ai particulièrement été choquée mais j'y arrive.

Un petit tour par l'histoire. Theresa, dite Tessa ou Tess arrive à la fac de Washington après avoir passé toute sa vie dans le cocon maternelle. Un seul but : réussir ses études pour devenir indépendante, être une femme forte qui n'aura pas à s'inquiéter si son homme l'abandonne.... Un seul dérivatif : un petit ami fidèle et insipide, le gendre parfait.
Mais Tessa n'a aucune conscience qu'elle est passé à côté de beaucoup de choses lorsqu'elle rentre dans cette chambre universitaire qu'elle va partager avec une jeune fille, Steph, punk et dotée d'un groupe d'amis on ne peut plus à l'opposé de Tess.
Que devient une jeune fille presque ingénue lorsqu'elle est libérée du joug de sa mère et qu'elle est la tentation première du garçon le plus écorché et le plus instable de toute la fac ?

A première vue, le scénario sent la redite mais j'ai trouvé que Anna Todd avait su lui apporter son propre souffle. Dans un style simple, elle révèle Tessa. Entendez-moi bien, elle lui permet de grandir, mûrir et vivre. J'ai épousé tout de suite toutes les émotions de la jeune femme, j'avais presque l'impression de ressentir sa colère, sa solitude, ses peurs et sa passion. J'ai adoré cette bosseuse avide de changements, de découverte de soi et qui en plus a une passion pour les livres.
Le second personnage, le patenaire d'affiche est Hardin (déjà le prénom est une promesse à bien des titres...). Il a tous les traits amplifiés du mec torturé, hors limites, tordu mais il a en plus un aspect cruel, violent et totalement incompréhensible.

Nos deux jeunes gens s'aimantent très vite et le feu de leur passion est torride mais il détruit quiconque passe à proximité, eux les premiers. Il y'a une palette d'autres personnages mais à part Landon, ami de Tessa et futur demi-frère de Hardin, je n'ai pas eu envie de m'arrêter. J'avoue, j'abaisse mes cartes, les disputes incessantes à la “je t'aime moi non plus” de Tessa et Hardin sont parfois longues, lourdes et la traduction laisse à désirer si on ne supporte pas, comme moi, le manque de synonymes pour éviter les répétitions.

Quand bien même je trouve que ce premier tome est réussi. J'étais tellement persuadée, en sachant qu'il y'aurait plusieurs tomes, qu'il se passerait une embrouille que j'attendais, je cherchais et je me suis plantée en beauté. Enfin non, j'ai minimisé les choses. Je vous assure que les quinze dernières pages m'ont fait déglutir à plusieurs reprises, de dégoût, d'hallucination. Ce qu'a imaginé l'auteure va très loin mais j'en suis ravie et cette fin apporte une différence à ce livre.

Je pense que je vais compter les jours jusqu'au deux février (date de sortie du tome 2), en fait j'ai déjà commencé et je me tâte même à le lire en VO....

Publié dans New Adult, Romance

Commenter cet article

Ganache 10/05/2015 01:12

Coucou, bon voilà, j'ai fini le tome 1.
Lecture "souffrance" en ce qui me concerne. L'aventure After s'arrêtera là pour moi (J'ai quand même lu les chroniques 2, 3 et 4 pout savoir :D).
Je ne regrette pas d'avoir lu ce roman, il fallait que je tente le coup mais si j'aime beaucoup les romances en général, je n'ai pas du tout aimé celle-là. Pour les prises de tête à gogo, j'avais déjà eu ma dose avec les 3 tomes de Fifty shades mais là, franchement, record battu :-)

B. 11/05/2015 18:25

J'avoue que je n'ai pas plus d'attente donc je le lirai peut-être UNE fois lol !

Alors en plus le tome 2 d'After est selon moi le moins bon...aïe ! Je vais publier mon avis sur le 5 là tout de suite, en avannt !

Ganache 10/05/2015 14:05

J'ai les 50 nuances par curiosité, et je ne m'attendais à rien de très folichon du coup j'ai été agréablement surprise si on peut dire car j'ai trop rigolé. Pas que le livre soit rempli d'humour mais c'était finalement assez divertissant. J'ai relu le 1er tome une 2e fois (oui je suis dingue) et là j'ai souffert. L'histoire avait un peu caché les défauts d'écriture.

Pour After, les défauts me sautent trop vite au pif. Insister, je ne sais pas, le 2 a l'air horrible et je connais la suite car je suis allée lire les critiques de Babelio. On verra. Pas pour le moment, en tout cas...

B. 10/05/2015 12:47

Ils sont torturés, surtout dans le 1 mais je crois que le 2 dépasse l'entendement. En revanche, les 4 et 5 sont très émouvants donc je ne regrette vraiment pas.
Par contre, tu m'as convaincue de lire 50 shades quand j'aurai chuté à 9 de tension xD

Ganache 09/05/2015 13:54

Je n'ai pas pu attendre, j'ai commencé le bouquin, ça y est.... J'en suis au premier tiers.

Grosse déception pour le moment. Je pense être très sévère avec les romans qui font autant bruit car j'en attends trop.
Première chose : le style de l'auteur gène ma lecture, vraiment (la traduction n'est peut-être pas géniale il faut dire).
Ensuite, je trouve Tessa pleine de contradictions, ce qui en soi n'est pas gênant pour un personnage de roman mais ça me chiffonne, j'ai l'impression que l'auteur aborde sa personnalité de façon très maladroite. Tu signales dans ta chronique qu'elle évolue au cours du roman, je vais voir ça. J'ai déjà levé les yeux au ciel une bonne centaine de fois mais je lirai quand même le tome jusqu'au bout. Il faut bien que je découvre cette fin choc dont tout le monde parle.
Hardin est plus intrigant, presque intéressant mais chez lui aussi, il y a des trucs étranges. Ses réactions ne collent pas toujours avec l'image que je me fais d'un type comme lui.

Sinon, à ce stade, les autres personnages ressemblent plus à de la décoration. Je juge peut-être un peu vite, je pourrai mieux analyser l'ensemble à la fin du livre. J'y retourne. :)

B. 10/05/2015 12:50

Je comprends complètement le problème des livres phénomènes... J'ai du coup moins aimé Nos faces cachées et Avant toi pour cette raison, ma barre perso était très haute.
Hardin et Tessa sont tarés car ils vivent un amour destructeur, ce qui est bien c'est que dès le second tome, vers la fin, ils s'en rendent compte.

C'est dommage que tu n'insistes pas :/

Ganache 07/05/2015 19:05

Punaise ça y est, je peux presque caresser le bouquin du bout des doigts, j'ai quelques trucs à finir avant, ça va être dur de résister. Je vais relire ta chronique pour le coup....

B. 10/05/2015 12:53

Oui mais car je pense que Théo James est capable de jouer les mecs allumés xD C'est difficile d'imaginer un contre-emploi ^^

Ganache 08/05/2015 14:43

Ok, ok, j'ai craqué...
Chapitre 2, j'ai peur... J'espère que c'est une mauvaise impression, le style m'a l'air un peu limite mais j'attends la suite... et puis il y a le mec (t'as choisi Théo James pour l'incrner à l'écran mais il fait pas assez mauvais gars Théo, si ? J'arrive pas à le sortir de la peau de Four, bien que tatoué ;)

B. 07/05/2015 21:30

Tu te fais du mal :D :D

Kerry Legres 25/01/2015 14:43

Il me faut ce livre vu tout le bien que j'entends !!

B. 26/01/2015 04:04

Je te le confirme :p

Ganache 22/01/2015 14:43

Tu enchaînes vite les bouquins. Celui-là me tente bien :)

B. 22/01/2015 19:37

Oh non non je te rassure, j'ai lu les trois premiers tomes cet été et j'ai fait jouer ma mémoire et une relecture rapide :p

Étrange Bulletin 18/01/2015 19:24

On entend beaucoup parler de ce livre et j'ai été assez intrigué. Je suis ravi d'avoir pu lire ton avis, ce roman a l'air un peu moins "jeunesse" que prévu :)

Merci à toi !

B. 22/01/2015 06:55

En effet, il est NA donc plutôt à compter de 18 ans selon moi. Merci à toi :)

Yezahel 18/01/2015 13:53

Le coté ultra médiatisé autour de ce roman et les reportages avec des ados hystériques m'ont complétement rebuté et je n'avais pas du tout envie de le lire... mais depuis les avis "adultes" positifs pullulent sur les blogs. Je crois que je me laisserai finalement tenter ^_ ^