Deep blue de Jennifer Donnelly

Publié le par B.

Deep blue de Jennifer Donnelly

Editions : Hachette jeunesse
Collection : Bloom
Pages : 384
Format : Broché


Résumé : Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entredéchirer dans une guerre impitoyable. Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.


Mon avis : La quatrième de couverture est totalement fidèle au contenu de livre. Nous alternons, si je puis dire ainsi, entre le quotidien de ces peuples marins, notamment celui de Serafina, future Regina de Miromara (Un des royaumes des Mers) et les légendes qui bercent ces contrées. Jennifer Donnelly a créé une mythologique qui m'a impressionnée, peut-être pas aussi riche et incongrue/drôle que celle de Rowling dans Harry Potter mais fouillée, dense. A tel point que parfois, on peut se perdre et le lexique à la fin est une aide précieuse. Je lance d'ailleurs un appel, un prequel qui en dirait plus sur cet univers ne serait-il pas une bonne idée ?

Dans ce premier tome, on se délecte donc surtout de la découverte du découpage des mers, des alliances et mésalliances, de l'architecture et des croyances, rites... Les très belles descriptions qui donnent l'impression que l'on est en train de parcourir le fonds des océans m'ont littéralement bercée et détendue. Les êtres qui peuplent les Mers, des sirènes, triphons, algues, poissons...ne sont pas dans une bulle, l'auteure a souhaité que leurs habitations, leur façon de se déplacer soit semblable à tout ce qu'on peut attendre d'une créature marine. D'autant plus que c'est un univers peut abordé dans les romans fantastiques, de ce point de vue là, du moins.


Je n'ai pas encore eu bien le temps de m'attacher aux personnages même si Serafina me plaît déjà. Elle est indépendante, amoureuse, hésitante, déterminée...en résumé, un être comme vous et moi qui pourtant répond à une sorte d'Etiquette et semble avoir un code de l'honneur développé. Ses amis sont moins décrits, à part Neela que je trouve parfois triviale mais j'attends de voir avant de porter un jugement définitif. La Regina et mère de Serafina peut sembler dure mais je l'ai admirée pour sa foi et l'amour discret qu'elle porte à sa famille autant qu'à son peuple. La mère comme la fille sont très intelligentes.


Et puis il y'a toute la partie plus mystérieuse, les légendes autour des sorcières de la Mer, la “prophétie”, les ombres à travers les miroirs, la bataille plus vaste, plus importante qui attend nos élues. On sait qu'il se prépare quelque chose de grave. J'ai vraiment hâte d'avancer dans leur quête. Je me suis très vite sentie impliquée dans ce livre et c'est presque un coup de coeur. Presque.


Et vous qu'avez-vous pensé des “enchantements” ? Un joli clin d'oeil, non ?

Publié dans Fantastique, Young Adult

Commenter cet article

charlotteBokeuse 22/12/2014 14:42

coucou, franchement je l'ai adorer un vrai coup de cœur mais a de moment j'ai eu l'impression d'être plus sur la terre que sous l'eau y'a des passage on dirait qu'elle sont plus humaine que sirène mais hâte de voir la suite :D

Rotureau 30/11/2014 17:46

Toujours mes apriori, je crois que je n aimerais pas

B. 06/12/2014 06:13

Non là tu as raison !

Milo 29/11/2014 19:12

Étrangement même si j'aime bien les sirènes, ce n'est pas un roman qui me tente !

B. 29/11/2014 19:18

Quand Moody a présenté ce livre, je me suis dit comme toi et j'ai bien fait de l'écouter elle :p Si tu changes d'avis n'hésite pas à me le dire !